Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté détaille la commande de 4 millions de masques

La région Bourgogne-Franche-Compté a commandé quatre millions de masques pour venir en aide au personnel soignant qui font face à la crise sanitaire. Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, détaille la commande ainsi que les aides accordées aux entreprises en difficulté.

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, détaille la commande de 4 millions de masques
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, détaille la commande de 4 millions de masques © Maxppp - MAXPPP

La région est un des acteurs importants pour faire face à l'épidémie du coronavirus. La Bourgogne-France-Comté a commandé quatre millions de masques, dont l'arrivée est prévue ce mardi 31 mars. Marie-Guite Dufay, présidente de la région, précise la destination de ces masques mais aussi les aides apportées aux entreprises en difficulté face à cette crise sanitaire. 

Avec vos collègues présidents de région vous avez annoncé un plan de relance de l'économie après l'épidémie pour construire un nouveau modèle industriel. Concrètement, ça veut dire quoi ?

Pour l'instant, la première responsabilité, c'est d'être dans l'urgence et intervenir auprès des secteurs qui sont durement touchés aujourd'hui. Toutes les petites entreprises indépendantes, les commerces, les artisans, ont vu leur chiffre d'affaire chuter de façon très forte. Pour eux l'accès au crédit est élargi de façon considérable : si ces entreprises n'ont plus de liquidités, elles peuvent emprunter dans des conditions extrêmement intéressantes. Avec un taux zéro, un différé de remboursement de deux ans, des prêts sur sept ans. La région intervient aussi en subvention directe, en lien avec le Fond national de solidarité mis en place par l'Etat. Nous sommes en train de le compléter pour ceux qui n'y auraient pas droit, c'est à dire ceux qui auraient moins perdu que les entreprises visées par le Fond national de solidarité. 

Combien ce plan d'aide va-t-il coûter à la région ?

Autour de 60 millions d'euros seront mobilisés pour ce dispositif d'urgence.

Est-ce que les 4 millions de masques commandés par la région vont arriver ce mardi 31 mars comme prévu ? Qui va en bénéficier ?

Je croise les doigts, ils ont été commandés. Une première commande doit arriver ce mardi soir. Un plan de distribution avec les départements a été mis en place. Ces masques iront en priorité aux Ehpad et aux personnes qui donnent des soins à domicile. Une deuxième commande est attendue pour les jours suivants. Cette fois, les villes de Besançon et de Dijon se sont greffées sur cette commande et en financeront elles-mêmes une partie. Là, nous n'oublions pas les associations humanitaires et le secteur économique qui ont besoin de masques.

Pourquoi ces masques n'arrivent-ils que maintenant ?

La région n'a aucune compétence dans ce domaine. Nous avons profité des liens que nous avons avec des partenaires de l'industrie chinoise, qui connaissent entreprises de fabrication. C'est pas ce biais là que chacune des régions de France essaye de venir en appui de ce que fait l'Etat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu