Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marne : le lac du Der pourrait bientôt accueillir un parcours de footgolf

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le dossier "footgolf" au lac du Der avance bien, selon le porteur du projet Ludovic Gaudet. Un 18 trous flambant neuf pourrait voir le jour en 2022.

Bientôt un deuxième parcours de footgolf dans la Marne (ici à Romery)
Bientôt un deuxième parcours de footgolf dans la Marne (ici à Romery) - Site Footgolf Parc en Champagne

Ce serait déjà le deuxième parcours de ce genre dans la Marne. Après Romery, c'est le lac du Der qui pourrait accueillir un 18 trous dédié au footgolf. Le projet, validé par le Syndicat mixte d'aménagement touristique du lac du Der-Chantecoq, est en "bonne voie" selon Ludovic Gaudet, gérant du Footgolf Parc en Champagne. 

Ce sport qui allie, comme son nom l'indique, le football et le golf pourrait convaincre les nombreux touristes de la station nautique marnaise : "On peut arriver ici sans connaître le footgolf et y jouer quelques heures après, précise Ludovic Gaudet. Il n'y a pas besoin d'un équipement très important."

Le parcours en face du casino

Le nouveau 18 trous s'installerait à Giffaumont-Champaubert, "en face du casino" et près du nouvel hôtel étoilé en projet sur la commune : "On a eu un courrier officiel du syndicat mixte. Il est d'accord pour qu'on utilise la parcelle souhaitée". Un terrain entre 7 et 9 hectares, plus grand que le parcours de Romery : "C'est une taille intéressante pour apporter de la variété", souligne le porteur du projet. 

En attendant la signature du bail, Ludovic Gaudet continue de prospecter pour sa levée de fonds engagée en novembre 2020. Dix investisseurs (la plupart de la région) sont d'ores et déjà engagés sur le projet. "Il reste environ 5 investisseurs à convaincre d'ici la mi-janvier".  Le coût envisagé pour ce nouveau parcours : 500.000 euros. Il devrait ouvrir en avril 2022. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess