Économie – Social

"Marre du rose" : une manifestation contre les jouets sexistes à Tours

Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine et France Bleu samedi 17 décembre 2016 à 18:19

Les militantes d'Osez-le-féminisme 37 manifestent dans le centre-ville de Tours.
Les militantes d'Osez-le-féminisme 37 manifestent dans le centre-ville de Tours. © Radio France - Adèle Bossard

Un vélo rose, une trousse de maquillage ou un aspirateur pour les filles. Un vélo bleu, un fusil ou une figurine de super-héros pour les garçons. A l'approche de Noël, l'association Osez le féminisme 37 a organisé une chorale "anti-sexiste" rue de Bordeaux, à Tours, pour dénoncer les stéréotypes.

L'association Osez le féminisme 37 a organisé une chorale anti-sexiste ce samedi après-midi dans le centre-ville de Tours. Les militantes ont aussi distribué des tracts aux parents. En plein rush des achats de Noël, elles dénoncent le sexisme de certains jouets pour enfants : un vélo rose, du maquillage ou un aspirateur pour les filles, un vélo bleu et un fusil pour les garçons. Pour attirer l'attention des parents, elles ont détourné certains chants bien connus des enfants. Comme cette reprise de la chanson de la Reine des Neiges :

Cette campagne "Marre du rose" est une campagne nationale. L'an dernier, elle avait aussi visé les grands enseignes de jouets. Car la différenciation des jouets en fonction du sexe est aussi une question économique : "Aujourd'hui, on voit des boites de Légo rose, avec une nouveau paquet et un nouveau marketing, explique Mélanie Goyeau, co-présidente d'Osez-le-Féminisme 37. Comme ça, il faut acheter d'autres Légos pour le petit frère".

Insultes homophobes pour un père qui veut acheter une poupée à son fils

Une campagne qui intervient après une pluie d'insultes homophobes, ces derniers jours sur Twitter, contre un père dont le fils de 4 ans voulait une poupée pour Noël. Cet internaute a reçu des messages de soutien mais aussi des dizaines de commentaires insultants, à caractère homophobe :