Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Examens annulés à Marseille pour 700 étudiants après le blocage d'un site universitaire

lundi 14 mai 2018 à 11:02 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

Les examens prévus lundi pour environ 700 étudiants marseillais ont été annulés par la direction de l'Université Aix-Marseille, ce lundi matin après le blocage d'un site universitaire sur la Canebière par des opposants à la réforme de l'accès à l'université.

Manifestation des étudiants de la fac Saint-Charles en février dernier
Manifestation des étudiants de la fac Saint-Charles en février dernier © Maxppp -

Marseille, France

700 étudiants ont vu leurs examens annulés ce lundi matin après le blocage d'un site universitaire situé sur la Canebière à Marseille (Bouches-du-Rhône) par des étudiants grévistes opposés à la réforme de l'accès à l'université.

Risque de "trouble à l'ordre public"

Des policiers ont repoussé vers 9h, entre 60 et 80 étudiants qui bloquaient l'entrée de la faculté de droit et d'économie où avaient été délocalisées les épreuves de sciences. Mais face au risque de "trouble à l'ordre public", la direction de l'université a décidé d'annuler les examens prévus.

Sur la Canebière, sur les fenêtres de la porte d'entrée du site gardé par les forces de l'ordre, des feuilles A4 annonçant l'annulation de ces examens prévus à 08H30 ont été affichées.  Après le déblocage de l'établissement, une trentaine de militants syndicalistes cheminots et dockers sont venus afficher leur soutien aux étudiants grévistes.

Avec AFP