Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Martin Fourcade ambassadeur de la marque iséroise de vélo Time

mardi 12 juin 2018 à 19:08 Par Antonin Kermen, France Bleu Isère

Le biathlète villardien associe son image avec la marque haut de gamme Time, basée à Voreppe. Il a visité mardi le site et repart avec un vélo pour poursuivre sa préparation estivale

Martin Fourcade avec Sylvain Noailly directeur général de Time
Martin Fourcade avec Sylvain Noailly directeur général de Time © Radio France - Antonin Kermen

Voreppe, France

Martin Fourcade est plus habitué à l'usine qui à quelques mètres de Time fabrique ses skis. Mais cette fois, c'est à la conception des vélos que s'intéresse le sportif français le plus titré de l'histoire des JO, déjà sous contrat avec Rossignol depuis de longues années, il est donc devenu ambassadeur de Time, marque justement rachetée il y a deux ans par Rossignol.

Entre trois et quatre mille kilomètres par an

Martin Fourcade est reparti avec un modèle « Alpe d'Huez 01 », et il ne va pas le laisser au garage, car le quintuple champion olympique roule beaucoup pour l’entrainement : « je fais 4000km les grosses années, 3000 les petites ». Et maintenant c’est donc avec son nouveau vélo : « je l’ai essayé trois fois et les sensations étaient très bonnes ». Il faut dire que depuis sa création à la fin des années 80 Time s’est spécialisé dans le haut de gamme, les vélos de la marque Iséroise coutent plusieurs milliers d’euros. Le prix de nombreuses heures de travail, plus de quinze pour chaque vélo.

Martin Fourcade a visité l'usine Time de Voreppe - Radio France
Martin Fourcade a visité l'usine Time de Voreppe © Radio France - Antonin Kermen

Time bientôt de retour dans le peloton ?

Depuis sa création, Time a équipé plusieurs équipes professionnelles, et des champions comme Tom Boonen. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, mais demain cela pourrait changer explique Sylvain Noailly, directeur général de la marque : « ça fait partie des choses majeures que l’on doit faire dans les mois à venir. Car pour la visibilité d’une marque, surtout haut de gamme comme Time, on doit revenir absolument avec une équipe de vélo ».

Time emploie aujourd’hui une centaine de personnes à Voreppe, Nevers et sur un site en Slovaquie.

Martin Fourcade et une partie des employés de Time - Radio France
Martin Fourcade et une partie des employés de Time © Radio France - Antonin Kermen