Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Masque obligatoire en entreprise : des mesures déjà appliquées par Amazon dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

La ministre du travail Elisabeth Borne a annoncé que le port du masque serait obligatoire en entreprise dès le 1er septembre. Une mesure déjà appliquée dans les entrepôts d'Amazon, notamment dans celui de Boves, près d'Amiens.

Port du masque, distance de 2 mètres minimum entre chaque salarié... Le protocole sanitaire mis en place par Amazon est très complet.
Port du masque, distance de 2 mètres minimum entre chaque salarié... Le protocole sanitaire mis en place par Amazon est très complet. © Radio France - Cyrille Ardaud

Des distributeurs de gel hydroalcoolique tous les trois mètres, une caméra thermique à l'entrée pour prendre la température des salariés, un fléchage au sol pour être certain que personne ne se croise, et le port du masque obligatoire dans toute l'entreprise. La société de vente par internet Amazon a mis en place un dispositif sanitaire très stricte. 

Au sol, des marquages rappellent les distances à respecter entre chaque personne.
Au sol, des marquages rappellent les distances à respecter entre chaque personne. © Radio France - Cyrille Ardaud

Ce mardi 18 août, la ministre du travail Élisabeth Borne a annoncé que le masque allait devenir obligatoire en entreprise à compter du 1er septembre. La seule exception concernera les bureaux individuels. Une nouvelle règle qu'Amazon n'aura aucun mal à appliquer sur son site de Boves, près d'Amiens.

Deux mètres minimum de distance entre chaque salarié

Car après avoir fermé ses sites français pendant plusieurs semaines durant le confinement (suite à deux condamnations enjoignant l'entreprise à procéder à une évaluation des risques liés au coronavirus), la firme américaine a mis en place un protocole très détaillé. Au total, ce sont des dizaines de mesures. Anthony Picot est le directeur des ressources humaines du site samarien : "On a renforcé le dispositif de nettoyage et nous avons réorganisé nos postes de travail pour garantir une distanciation sociale de deux mètres. Par ailleurs on a déjà eu des témoignages pour nous dire que des salariés se sentaient en sécurité sur le site."

"On a une grosse formation"

Dans les allées, des "safety angels" (des anges gardiens) passent pour rappeler les consignes ou renouveler au besoin les flacons de gel hydroalcoolique. Des messages sont diffusés régulièrement dans les hauts-parleurs. Des mesures bien acceptées par les quelques salariés interrogés. Rémy Baudens est guide, avant la crise sanitaire, il s'occupait des visites de l’entrepôt pour le public : "On s'y habitue. Les premiers jours on se demande comment il faut mettre le masque mais on a une grosse formation, on apprend aussi à bien se laver les mains."

Même dans les bureaux, d'imposantes cloisons en plexiglas ont été installées.
Même dans les bureaux, d'imposantes cloisons en plexiglas ont été installées. © Radio France - Cyrille Ardaud

Même sentiment pour Julie Pruveau. Elle travaille dans le service qui réceptionne la marchandise, et elle a tout de suite adhéré à ces mesures : "C'est très vivable. Oui on a chaud, mais au moins je me sens en sécurité. Je me sens protégée. J'ai des enfants donc quand je rentre je n'ai pas envie qu'ils attrapent le virus."

"On a chaud mais au moins je me sens en sécurité", Julie, salariée d'Amazon

Les pauses ont elles aussi bien changé. Les machines à café sont toujours condamnées, et à table, les salariés ne peuvent pas être plus de deux. Sandrine travaille sur ce site depuis près de deux ans, et là encore ces règles ne semblent pas la déranger : "On était un peu plus serrés avant. Il y avait des canapés, c'était peut-être un peu plus convivial. Mais on s'habitude ! Aujourd'hui on a plus de place !"

Deux personnes par table maximum et plus de machine à café... les pauses ont aussi bien changé.
Deux personnes par table maximum et plus de machine à café... les pauses ont aussi bien changé. © Radio France - Cyrille Ardaud

À l'échelle mondiale, Amazon a dépensé quatre milliards de dollars dans des équipements de protection et le nettoyage des sites.

Réécoutez le reportage de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess