Économie – Social

"Matières françaises", une boutique de vêtements made in Alsace ouvre ce mercredi à Colmar

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mercredi 23 novembre 2016 à 7:31

Des produits fabriqués à l'usine Emanuel Lang d'Hirsingue seront vendus dans la boutique de vêtements made in Alsace.
Des produits fabriqués à l'usine Emanuel Lang d'Hirsingue seront vendus dans la boutique de vêtements made in Alsace. © Maxppp -

L'enseigne s'appelle "Matières françaises", la plupart des produits seront issus du textile alsacien: une nouvelle boutique ouvre ses portes ce mercredi à Colmar. Elle sera située dans le centre ville, au début de la rue des Marchands.

La filière textile alsacienne entend bien montrer qu'elle est toujours là, après avoir traversé de nombreuses crises. Une boutique vendant essentiellement des produits alsaciens ouvre ses portes aujourd'hui à Colmar, au début de la rue des Marchands.

L'idée de "Matières françaises" a été lancée par l'industriel alsacien Pierre Schmitt, qui a repris plusieurs PME de textile dans la région. "Tous les tissus sont made in Alsace, pour la confection, c'est un peu plus compliqué, c'est difficile de remettre les choses en place après 20 ans de crise. Une partie des vêtements est confectionnée en Alsace, une partie en France et une partie au Maroc", reconnaît Pierre Schmitt.

La transparence sur les produits

Aujourd'hui, ce qui compte pour l'entrepreneur, c'est la transparence sur les produits. "Les consommateurs veulent savoir d'où viennent les matières premières, c'est la même chose que pour la nourriture, il y a 10 ans, on mangeait n'importe quoi, aujourd'hui, ça a changé."

Qualité supérieure" - Pierre Schmitt

Quant aux prix, ils sont plus élevés que dans les chaînes de prêt-à-porter. "Il ne s'agit pas d'une boutique premiers prix", souligne Pierre Schmitt. "Mais nous avons de nombreux produits en dessous des 100 euros. Et surtout la qualité est largement supérieure à la moyenne: les chemises tissées à Hirsingue par exemple froissent très peu." L'industriel alsacien est plutôt optimiste quant à l'avenir de la filière textile en Alsace. "Aujourd'hui nous exportons les trois quarts du chiffre d'affaire vers les Etats-Unis et le Japon entre autres. Nous sommes compétitifs au niveau des matières."