Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mattel et sa Barbie ne font plus autant recette

lundi 6 novembre 2017 à 5:00 Par Mélodie Pépin, France Bleu

C'est un incontournable de noël, la Barbie ! Mais son fabricant Mattel, en difficulté, entame une cure d’austérité. Retour sur la saga Mattel.

Les ventes de Barbie du fabricant Mattel ont baissé de 6% au troisième trimestre 2017.
Les ventes de Barbie du fabricant Mattel ont baissé de 6% au troisième trimestre 2017. © Maxppp - Julio PELAEZ

A l’origine de Mattel, deux Américains, Harold Matson et Elliot Handler en 1945. Faites « matt » + « el » , vous obtenez Mattel. Voilà pour l’origine de la marque, qui n’a pas vendu des Barbie tout de suite. Au début de l’aventure, Mattel fabriquait des cadres et des accessoires pour poupées.

Une première Barbie soumise

C'est en 1959, que Barbie voit le jour. La femme du fondateur Elliot Handler a eu l'idée en voyant sa fille jouer avec des poupées en papier. Elle a voulu lui créer une poupée en 3D mais différente. Pas de bébé joufflu, mais une femme, jeune, fine, avec de longues jambes. Elle s'appelle Barbie, pour Barabara, le prénom de sa fille.

D’emblée, Barbie s'arrache dans les magasins aidée par les pubs télé. Au fil des années, on la voit évoluer, s'émanciper. En 1959, soumise, elle regarde ses pieds, en 1977, elle sourit et regarde de l'avant. La femme indépendante et active ne s’arrête plus : 155 professions à son actif. Puis arrivent ses copines afro-américaines et hispaniques. L'année dernière, on découvre ses sœurs, Barbie ronde, et Barbie petite.

Barbie face aux rivales d'Hasbro

D'autres marques ont contribué au succès de Mattel : Fisherprice, leader mondial du jeu d'éveil, Corolle, Pollypocket, le jeu de carte Uno , ou encore l'indétrônable, Scrabble.

Mais cette année, Mattel s'est fait dépasser par son concurrent Hasbro. Si Barbie, à 58 ans, n'a pas pris une ride, elle ne s'impose plus face à des rivales comme la Reine des neiges, Princesse Leia et toutes les princesses Disney fabriquées par Hasbro. Mattel voit aussi les ventes de la plupart de ses marques chuter.

Conséquence, le groupe a lancé un vaste plan de restructuration, suppressions de postes, fermetures d'usines, il faut économiser 560 millions d'euros d'ici 2 ans.

Pour se relancer, Mattel et sa nouvelle dirigeante venue de Google, mise sur les jouets connectés et ses marques phares. Rassurez-vous Barbie n'est pas encore morte, ni Ken d'ailleurs, qui se reprend en main, cette année. Nouveaux looks (hipster, metrosexuel) il peut être mince ou costaud, et bien sûr vous trouvez toujours le classique blondinet, imberbe aux yeux bleus, pour les puristes.