Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mavic roule désormais pour le groupe Bourrelier

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce mardi 21 juillet, le tribunal de commerce de Grenoble a validé la reprise de l’entreprise Mavic par le groupe français Bourrelier. L’entreprise haut-savoyarde, spécialisée dans la production de roues de vélos, avait été placée en redressement judiciaire. Cent-cinq emplois seront conservés.

Roue de vélo Mavic (image d'illustration)
Roue de vélo Mavic (image d'illustration) © Maxppp - -

C’est officiel. Ce mardi à 16 heures, le tribunal de commerce de Grenoble a validé la reprise de la société Mavic (partenaire depuis plus de 40 ans du Tour de France),  par le groupe français Bourrelier (ex propriétaire de Bricorama)."C’est une bonne nouvelle", a confié l’un des salariés de l’entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de roues de vélos en aluminium et carbone. Début mai, elle avait été placée en redressement judiciaire. Quatorze repreneurs potentiels s’étaient fait connaître. Le tribunal de commerce de Grenoble a tranché entre quatre dossiers. 

On pense que c'est le groupe qu'il fallait pour la reprise de Mavic." - Gérard Meunier, secrétaire du CSE de Mavic 

ECOUTEZ Gérard Meunier, le secrétaire du CSE de Mavic.

(Source CSE Mavic)
(Source CSE Mavic) - -

105 emplois sauvés

L’offre de reprise du groupe Bourrelier prévoit la reprise de 105 emplois (sur un peu plus de 210) et le maintien des sites d’Annecy (recherche et développement) et de Saint-Triviers dans l’Ain (production). "_L’objectif est clair : permettre à MAVIC de renouer avec la croissance et la performance"_, indiquent les dirigeants de Bourrelier Group. "MAVIC doit retrouver une dimension de PME familiale dotée d’une gouvernance agile et aux circuits de décision courts et autonomes qui lui ont fait défaut ces dernières années, et avec un recentrage sur ce qui a fait le succès de la marque." 

Notoriété 

Les nouveaux propriétaires de Mavic affirment avoir proposé un plan de reprise "solide et réaliste, financé sur fonds propres". Ils prévoient "un recentrage sur la jante, le moyeu et la roue en aluminium et carbone, qui ont fait le succès et la notoriété de MAVIC auprès d’une clientèle en quête de performance". Les efforts en terme de recherche, de développement et d’innovations seront maintenus. Le plan prévoit également une modernisation de l’outil de production. "Avec la reprise de MAVIC, Bourrelier Group s’engage sur le long terme, à redéployer une entreprise industrielle française de renommée internationale autour d’un nouveau projet qui s'appuiera sur le savoir-faire et les forces vives de l'entreprise", précise également le communiqué du groupe Bourrelier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess