Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mayenne : les rayons non-essentiels encore ouverts dans les magasins Noz, malgré les restrictions sanitaires

-
Par , France Bleu Mayenne

Les rayons non-essentiels sont encore ouverts dans certains magasins Noz en Mayenne, alors qu'un décret, lié à la situation sanitaire, leur impose de fermer. Les clients peuvent donc acheter des vêtements ou des bijoux, par exemple. La préfecture de la Mayenne annonce des contrôles prochainement.

La liste des produits autorisés à la vente est affichée à l'entrée des magasins Noz.
La liste des produits autorisés à la vente est affichée à l'entrée des magasins Noz. © Radio France - Maïwenn Bordron

Maryvonne sort d'un magasin Noz avec les vêtements qu'elle vient d'acheter. Dans les rayons, les produits non-essentiels sont encore accessibles aux clients. Une affiche précise à l'entrée la liste des produits autorisés à la vente : alimentation, papeterie ou encore produits d'hygiène. Selon la direction de Noz, cet affichage est suffisant car le balisage des rayons non-essentiels n'est pas obligatoire.

"On aurait tort de pas en profiter"

Ce sont des commerçants de Château-Gontier-sur-Mayenne qui ont découvert le pot aux roses dans un magasin Noz. Leurs magasins sont fermés à cause des restrictions sanitaires, alors ils pointent du doigt une concurrence déloyale. Face à leur mécontentement, le magasin Noz à Château-Gontier a finalement balisé ce mercredi les rayons non-essentiels.

Maryvonne avec les vêtements qu'elle vient d'acheter chez Noz.
Maryvonne avec les vêtements qu'elle vient d'acheter chez Noz. © Radio France - Maïwenn Bordron

À l'entrée des magasins Noz, des affiches sont accrochées pour informer les clients. Les vêtements et les bijoux ne font pas partie de cette liste et pourtant, ils sont accessibles à la vente dans les magasins alors les boutiques de prêt-à-porter et les bijouteries sont actuellement fermés. "Je trouve que c'est absolument déloyal mais nous, en tant que clients, comme on a besoin de vêtements, on en profite. On aurait tort de ne pas en profiter", reconnaît Myriam, une cliente de Noz, qui vient d'acheter des vêtements.

Les cadres de Noz que nous avons contactés affirment qu'ils ont reçu des directives au niveau du siège pour laisser ces rayons ouverts et "faire plaisir aux clients", précise l'un d'entre eux.  Les vendeurs ont du mal à comprendre alors que pendant le deuxième confinement, ces rayons non essentiels étaient fermés. Un cadre confie qu'il s'attendait à faire pareil pour ce troisième reconfinement mais il a finalement suivi les consignes nationales. 

De son côté, la direction de Noz affirme que le balisage des rayons non-essentiels n'est pas obligatoire puisque des affiches à l'entrée et dans les bacs à vêtements invitent les clients à n'acheter que des produits essentiels. Comment expliquer alors que des clients, comme Maryvonne et Myriam, puissent acheter des vêtements chez Noz ? Les caissières ne sont normalement pas autorisées à encaisser les achats de produits non-essentiels, insiste la direction.

La préfecture de la Mayenne annonce que des contrôles des forces de l'ordre vont être menés dans les magasins Noz.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess