Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mazamet se propose d’être une ville test et d’ouvrir ses commerces dès le 27 novembre

-
Par , France Bleu Occitanie

Mazamet a fait une demande à la préfecture du Tarn. Celle de devenir une ville pilote pour le déconfinement. Le but c’est d’ouvrir les commerces les 27,28,29 novembre. Une demande qui ne peut être légalement acceptée dit la préfecture.

Olivier Fabre, maire de Mazamet dans le Tarn (81)
Olivier Fabre, maire de Mazamet dans le Tarn (81) © Radio France - Sylvain LECAS

Olivier Fabre, le maire de Mazamet a proposé à la Préfète du Tarn d’expérimenter la réouverture des commerces dits « non essentiels » les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 novembre.

Le maire explique  : "Ces trois jours « tests » seraient réalisés à l’échelle de la commune qui présente l’avantage de constituer un périmètre restreint, facilement contrôlable, et seraient encadrés par des protocoles d’accueil stricts (4m2 par client, respect des distances de sécurité lors des queues, contrôle des attestations). " 

Le bon périmètre 

Le maire qui dit qu’avec ses adjoints :  "il se portera garant du bon déroulement de ces trois journées notamment avec notamment  le déploiement de la police municipal." Pour Olivier Fabre, la ville a vraiment la bonne échelle pour cela."On est une ville de 10.000 habitants. Un périmètre facile contrôlable. Avec un nombre d'établissements facilement contrôlables. On pourrait tout-à-fait être une ville pilote." 

Le but évidemment, c’est que Mazamet puisse aider les autres villes et régions françaises.  "Une expérimentation qui permettrait d’affiner la stratégie de réouverture nationale qui doit intervenir au plus vite". 

Le prochain combat : les bars et les restaurants 

Et si finalement le gouvernement cède et ouvre les commerces le 28 novembre, se sera grâce à ce genre d'initiative : _" La pression et la mobilisation ( par des arrêtés, par des courriers) ont fini par fonctionner. Heureusement qu'il y a des élus qui ont dit les choses haut et fort pour défendre les commerces."  Mais le maire de va aussi se battre pour que les cafés et les restaurants puissent aussi revivre vite. " Je suis persuadé que nous serons de nombreux élus pour pousser pour les bars et les restaurants. Sinon, ça être une hécatombe dans ce secteur qui est essentiel pour nos villes."  _

Olivier Fabre a également proposé à la Préfète du Tarn d’étendre cette expérimentation aux lieux de culte notamment _"parce qu’il il n’est pas imaginable qu’ils soient interdits aux messes et cultes en cette période de l’avent".  _Et on devrait en savoir plus avec l'allocution du chef de l'état prévu mardi. La préfecture de son côté explique qu'elle ne peut accéder à la demande de la ville de Mazamet car on ne peut accorder une dérogation pour une loi.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess