Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mc Donald's va tripler ses achats d'oeufs chez les Fermiers de Loué !

-
Par , France Bleu Maine

D'ici un an et demi, les Fermiers de Loué vont devoir fournir près de 25 millions d’œufs par an à la chaîne de restauration rapide. Une très bonne nouvelle, à condition de trouver une vingtaine d'éleveurs supplémentaires.

Les œufs sont conditionnés dans l'usine de La Bazoge
Les œufs sont conditionnés dans l'usine de La Bazoge © Maxppp - Olivier Blin

Entre Les Fermiers de Loué et Mc Donald's, c'est une histoire qui dure depuis maintenant trois ans. Jusqu'à présent, les éleveurs sarthois et mayennais fournissaient environ huit millions d’œufs (de poules élevées en plein air) par an à la chaîne de restauration rapide pour la fabrication des sandwiches vendus dans les menus du petit déjeuner. Mais dans les mois qui viennent, Mc Donald's va faire entrer les œufs dans la fabrication de certains burgers servis tout au long de la journée, y compris dans les menus pour enfants. L'annonce a été faite ce lundi, au Salon de l'agriculture, à Paris. 

"Aller chercher les consommateurs là où ils sont, c'est-à-dire dans la restauration"

Résultat : les Fermiers de Loué vont devoir fournir au restaurateur près de 25 millions d’œufs par an d'ici un an et demi. Autrement dit, multiplier ses ventes par trois et peut être même au delà si le sandwich plait. Une perspective qui ne fait pas de doute pour le directeur général des Fermiers de Loué : "la technique de Mc Donald's m'a surpris", reconnaît Yves de la Fouchardière. "Les œufs sont cassés sur place, cuits sur place. Une injection de vapeur est effectuée à la fin pour éviter qu'ils ne soient caoutchouteux, comme cela peut arriver pour des œufs au plat. J'ai eu la chance de goûter, c'est vraiment très bien!". Ce nouveau contrat est "une bonne nouvelle", se réjouit le directeur : "c'est bien la preuve que les éleveurs ont monté en gamme leur production, au point que Mc Donald's a pu trouver un accord avec les Fermiers de Loué, dont les œufs ne sont pas les meilleurs du marché!" Yves de la Fouchardière assume cette stratégie : "les ventes en grande distribution ne progresseront pas éternellement. Il faut aller chercher les consommateurs là où ils sont, c'est-à-dire dans la restauration".  

Reste dans ces conditions à mobiliser un nombre suffisant de producteurs. "C'est toujours la question lorsque nous avons de nouveaux marchés qui s'ouvrent", reconnait le directeur général des Fermiers de Loué qui se veut toutefois rassurant : "cela fait 22 ans que je travaille ici. Nous avons connu plusieurs coups d'accélérateur. Et nous avons quasiment toujours assumé ces étapes un peu délicates". Le responsable estime qu'il faut, dans un premier temps, le renfort d'une vingtaine de producteurs. Ce nouveau contrat tombe bien, poursuite Yves de la Fouchardière : "nous avons beaucoup investi sur le site de conditionnement des œufs à La Bazoge. Dans deux mois, nous mettons en service une nouvelle calibreuse!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu