Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

MEDEF et CPME de Côte-d'Or refusent de financer les baisses d'impôts

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les organisations patronales de Côte-d'Or demandent à l'État de réduire la dépense publique pour financer les baisses d'impôts des ménages. CPME et MEDEF refusent les projets de prime à la mobilité ou de taxes sur le Gazole Non Routier.

Déclaration d'impôts, version papier. Avril 2019.
Déclaration d'impôts, version papier. Avril 2019. © Radio France - Aurélie Lagain

Dijon, France

Le gouvernement a annoncé une baisse d'impôts de "300 euros par foyer et par an" en moyenne. Pour le ministre des comptes publics, Gérard Darmanin, 95% des français seront concernés. Pour financer cette baisse d’impôts, le gouvernement envisage de réduire les niches fiscales des entreprises.  

Farouche opposition de la CPME et du MEDEF en Côte-d'Or

Le MEDEF de Côte-d'Or suggère de réaliser des économies en _"supprimant des services de l'_État ou revoir intégralement le mille-feuilles entre état, collectivités locales et métropole". David Butet, le président du MEDEF 21, dénonce le recrutement de "davantage de contractuels dans les services publics". Il s'interroge : "est-ce qu'on a un meilleur service public en France alors que les entreprises sont les plus taxées d'Europe ?"

À la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d'Or, Geoffroy Secula refuse que les entreprises soient sollicitées. Il redoute que l'état taxe davantage le carburant des engins de chantier, le Gazole Non Routier. Geoffroy Secula explique que les impôts des entreprises ont augmenté en 2018 et 2019. Il annonce que la CPME s'inquiète du projet de prime de mobilité : "cette prime obligatoirement versée par les entreprises serait une nouvelle charge. Nous y sommes formellement opposés".

Choix de la station

France Bleu