Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Même confiné, le porcelainier de Limoges Michel Bernardaud gère jour et nuit son entreprise

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu Creuse

"Tous confinés", dans notre chronique quotidienne sur France bleu Limousin, nous donnons la parole à des personnalités. Aujourd'hui c'est le porcelainier de Limoges Michel Bernardaud qui nous raconte son quotidien en pleine période de confinement.

Le porcelainier Michel Bernardaud en lien permanent avec ses filiales du monde entier
Le porcelainier Michel Bernardaud en lien permanent avec ses filiales du monde entier - M Bernardaud

Depuis leur création il y a 157 ans à Limoges, les Porcelaines Bernardaud ont traversé un grand nombre de crises mais celle du coronavirus est bien sûr inédite. Pas question toutefois de baisser les bras raconte Michel Bernardaud, le patron de l'entreprise.

"Je vis ce confinement de manière très active"- Michel Bernardaud

"J'ai fait le choix de garder nos unités de production ouvertes à Limoges et Oradour-sur-Glane en prenant toutes les précautions nécessaires... je vis donc ce confinement de manière aussi active que possible" confie Michel Bernardaud qui reste avant tout un chef d'entreprise même pendant cette période si particulière. Il se déplace régulièrement dans ses usines en Haute-Vienne pour s'assurer que tout se passe bien. "Il faut que nous gardions un esprit de résistance et de combativité car je pense aussi à l'avenir de notre entreprise"explique t-il encore.

Un chef d'entreprise qui jongle avec les fuseaux horaires

La journée "confinée" de Michel Bernardaud est rythmée par des contacts téléphoniques , des réponses aux mails, des visio-conférences qui le transportent à l'autre bout de la planète. "Je suis de très prés nos filiales au Japon, en Chine et aux Etats Unis qui continuent à fonctionner ... car nous avons encore des commandes et il faut continuer à remplir nos stocks". Michel Bernardaud  pense à "l’après"et ses journées sont bien remplies. Il avoue parfois se lever la nuit pour tenir compte des fuseaux horaires et joindre ses collaborateurs en Asie ou aux Etats Unis. 

D'ailleurs de par ses relations à l'autre bout du monde Michel Bernardaud a été contacté notamment par la ville de Limoges pour essayer de faire livrer des masques en Limousin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess