Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Menacée, la station d'Aillon-le-Jeune, en Savoie, est sur la piste du renouveau

mardi 21 novembre 2017 à 16:31 France Bleu Pays de Savoie

En proie à un manque de neige et à un déficit chronique des installations, le village d'Aillon-le-Jeune se bat pour obtenir un enneigement artificiel qui pourrait donner un second souffle à sa station. C'est en bonne voie.

Aillons Magériaz 1000 attend la neige
Aillons Magériaz 1000 attend la neige © Radio France - Christophe Van Veen

Massif des Bauges, École, France

A un mois de l’ouverture de sa saison, (si la neige est au rendez-vous), Aillon Station 1000, dans le massif des Bauges, ne déchausse pas. Créée il y a 50 ans, la station d'Aillon-le-Jeune explore des pistes pour se sauver.

Peut-être de la neige artificielle à l'hiver 2018 ?

Malgré le manque cruel de neige ces dernières années, malgré des craintes de fermeture imminente à cause du déficit des deux télésièges et des deux téléskis, la modeste station refuse de démonter ses remontées mécaniques. Au contraire, une réunion de travail qui a eu lieu lundi soir au pied des pistes semble dégager le bout du tunnel.

Aillon va vivre. Je suis plus optimiste qu'il y a un an. Un dossier pour un enneigement d'une piste est en cours. Ça pourrait nous apporter de l'air - Philippe Trépier maire d'Aillon le jeune

les remontées d'Aillon-le-Jeune - Radio France
les remontées d'Aillon-le-Jeune © Radio France - christophe van veen

La région Rhône Alpes Auvergne , en la personne de son délégué aux vallées de montagne Fabrice Pannekoucke est venu dire qu'"elle apporterait son soutien financier pour de l'enneigement artificiel, à condition que l'investissement soit rentable et s'inscrive dans une transition des activités de la station".

Du côté du Grand Chambéry, la communauté de communes, on avait cru comprendre en juin qu'elle ne verserait pas un centime pour de la neige artificielle. Vice-président de l'agglomération - ainsi que du conseil départemental - Lionel Mithieux est plus nuancé aujourd'hui au sujet des canons à neige : "Pas sur toute la station mais pourquoi pas sur le haut de Margériaz. L'or blanc ne sera pas toujours là. On doit avoir des investissements qu'on peut assumer sur 15 ans, et non plus 20 ans comme par le passé."

Philippe Trépier, élu depuis 2014, rêve de fédérer les stations des Bauges, pour améliorer la communication et la commercialisation. "Le canon à neige ne résoudra pas tout. Il doit accompagner notre métamorphose." explique le maire d'Aillon-le-Jeune.

sur la route d'Aillon, col du prés - Radio France
sur la route d'Aillon, col du prés © Radio France - christophe van veen