Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des menus du Nouvel An à emporter dans des restaurants terrifortains "pour se faire plaisir"

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un réveillon en petit comité, voire tout seul : avec le couvre-feu maintenu le 31 décembre, contrairement au réveillon de Noël, le passage à 2021 se fera à la maison. Dans le territoire de Belfort, plusieurs restaurants font des menus de fête à emporter, pour profiter quand même de la soirée.

Karine et Christophe Nguyen Van Kh, gérants du Vieux Relais à Auxelles-Bas, ont dû boucler les commandes pour le Nouvel An face à la demande trop élevée
Karine et Christophe Nguyen Van Kh, gérants du Vieux Relais à Auxelles-Bas, ont dû boucler les commandes pour le Nouvel An face à la demande trop élevée © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Des homards et des langoustines qui mijotent dans une grosse marmite, des pilons de chapon dans une autre... C'est une préparation qui s'étale sur trois jours pour le menu du Nouvel An dans les cuisines du Vieux Relais, à Auxelles-Bas. "On avait 250 commandes pour Noël, là on a limité à 150", explique le cuistot Christophe Nguyen Van Khang. "On a un habitué qui vient de me demander un menu de Nouvel An, nuance sa compagne Karine. On va se débrouiller." Pour le couple de restaurateurs, être présent pour ces fêtes de fin d'année, c'est une évidence.

"Se faire plaisir"

Un Nouvel An sans sortir après 20 heures, parfois sans voir de la famille, aurait de quoi en déprimer certains. "On a _des petites commandes de deux ou quatre personnes pour le 31, voire des personnes seules,_explique Karine. De toute façon, si on avait des commandes pour 25 personnes, ça nous ferait bizarre !" Le couple de restaurateurs a vu affluer encore plus la demande que d'ordinaire pour les fêtes. "Je pense que les gens ont _besoin de se faire plaisir, de retrouver un peu le restaurant chez eux_", lance Christophe.

"Prendre du traiteur, un menu, à la maison, même s'il n'y a pas l'ambiance ou la convivialité, c'est quelqu'un d'autre qui a fait la cuisine, lance Karine. On propose de la truffe ou de la poularde, qui sont de pleine saison, _ça reste festif._" Après plusieurs mois de fermeture des restaurants, "ça commence à manquer aux clients" selon elle. "On a fait différentes formules avec des plats à la carte pour construire leur menu à 35 euros, précise Christophe. Ça reste abordable et ça fait plaisir aux clients."

La préparation est réorganisée pour s'adapter à la vente à emporter
La préparation est réorganisée pour s'adapter à la vente à emporter © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Soutien mutuel

"D'ordinaire, quand on est ouverts, c'est nous qui sommes importants car on permet aux gens de passer un bon moment, estime la restauratrice. En ce moment, ce sont eux qui sont importants car ils nous donnent une raison de nous lever le matin." Se faire livrer ou venir chercher son menu de la Saint-Sylvestre reste pourtant un lien social précieux pour certaines personnes. "On a _des familles qui nous appellent pour faire livrer un repas à papy ou mamie_, car ils sont tous seuls cette année", ajoute Karine.

"Pour le Nouvel An, ça reste essentiellement nos clients habituels qui commandent, avec le bouche à oreille qui fonctionne, selon le cuistot. Ils tiennent à nous soutenir malgré la fermeture. Certains m'ont même dit qu'ils ont abandonné la commande habituelle chez leur boucher pour le 31 décembre afin de prendre un menu chez nous."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess