Économie – Social

Mercato : Mateta et Tounkara restent à Châteauroux, Nnomo en Angleterre

Par Jonathan Landais, France Bleu Berry jeudi 1 septembre 2016 à 3:45

LE JEUNE MATETA (A DROITE)
LE JEUNE MATETA (A DROITE) © Maxppp - Maxppp

L'attaquant de La Berri Jean-Philippe Mateta, courtisé par Lyon, reste à Châteauroux. Aucun accord n'a été trouvé entre les deux clubs, à l'issue du mercato qui a pris fin mercredi soir à minuit.

Le mercato s'achève sur un statu quo pour La Berri. Les deux attaquants Oumare Tounkara et Jean-Philippe Mateta restent castelroussins. Le jeune Mateta, 19 ans, était courtisé par l'Olympique Lyonnais. Mais les négociations avec Châteauroux n'ont pu aboutir.

Une proposition à 1.5 millions d'euros

Selon les déclarations de Franck Belhassen, l'agent de Mateta, mercredi soir sur Infosport+, la chaîne du groupe Canal+, l'Olympique Lyonnais aurait proposé, dans les dernières heures du mercato, une offre à 1.5 millions d'euros. Mais celle-ci a été refusée par la Berri qui en demandait beaucoup plus (on parle de 5 millions d'euros).

Mécontent d'avoir vu son offre refusée par La Berri, l'agent du jeune attaquant a fustigé "l'incompétence" des dirigeants castelroussins.

Le joueur avait lui-même séché l'entraînement lundi. Mais rien n'y a fait, La Berri a souhaité coûte que coûte garder son attaquant pour monter à tout prix en Ligue 2 cette saison. Jean-Philippe Mateta, était très courtisé sur le marché des transferts depuis son triplé en Coupe de la Ligue au Havre la semaine dernière.

Un seul départ annoncé

Dans la soirée, sur son compte twitter, La Berri n'a officialisé qu'un seul départ : celui d'Ulrich Nnomo vers le club anglais de Leyton Orient FC (D4 anglaise).

La Berri conserve son duo d'attaque de choc : Oumare Tounkara, visiblement courtisé par le FC Utrecht (Pays-Bas), restera finalement lui-aussi à Châteauroux. Reste à savoir dans quel état d'esprit sont les deux joueurs. Réponse sur le terrain dès vendredi soir lors du déplacement de La Berri à Bastia, pour la 5ème journée de National.