Infos

François Hollande à Metafensch : où en est le projet de centre de recherche à Uckange ?

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu lundi 17 octobre 2016 à 6:00

Le site de Metafensch basé à Uckange en Moselle
Le site de Metafensch basé à Uckange en Moselle © Radio France - Rachel Noel

Après la fermeture des hauts fourneaux de Florange en Moselle, François Hollande avait annoncé en 2014, l’installation d’une plateforme de recherche publique sur la sidérurgie. Le président de la République viendra inaugurer le site, ce lundi 17 octobre. Le projet commence à peine à prendre forme.

Deux ans après le lancement de Metafensch que François Hollande vient officiellement inaugurer ce lundi, moins d'une dizaine de personnes travaillent sur le site. La plateforme de recherche et développement public sur la sidérurgie, basée à Uckange, commence à peine à prendre forme.

Des équipements industriels haut de gamme

Au pied de l'ancien Haut Fourneaux U4, les anciens grands magasins ont pris un coup de jeune. Après un an de travaux, les premiers équipements sont arrivés. Le four de fusion par induction est installé depuis janvier. Comme une aciérie miniature, il va permettre aux industriels de tester des produits et des alliages, de la fusion à la coulée.

Deux autres fours arriveront bientôt. L'un est destiné à créer une filière de recyclage du titane, l'autre à produire de la poudre de titane, qui pourrait être utilisé par exemple via des imprimantes 3D.

20 millions d’euros ont été investis sur le site, dont une grande partie de financements publics.

Des industriels qui restent à convaincre

L'idée de cet outil, où travaillent pour l’instant moins d’une dizaine de personnes est de permettre de faire germer des projets innovants. Metafensch doit encore faire la démonstration qu'elle n'est pas une simple coquille vide destinée à compenser les pertes de Florange.

Pour l'instant seuls quelques partenariats ont été signés avec des industriels, comme Asco Inndustries, Vallourec ou CTIF dans le cadre de projets collaboratifs.

La clé du succès sera évidemment de convaincre les industriels et d'aboutir à des projets concrets.

Michel Liebgott, le président de la communauté de commune du Val de Fensch :"C’est un outil mutualisé mis à la disposition des entreprises. C’est une forme de synergie, pour les PME et PMI. Elles peuvent trouver ici ce qu’elles ne peuvent pas créer toute seule. Ce sont des investissements considérables, qui à terme doivent être équilibré par les entreprises et fonctionner sans subvention. C’est la clé du succès "

Michel Liebgott, président de la communauté de commune du val de Fensch

Partager sur :