Économie – Social

Metal Value à Pîtres dans l'Eure : ce qu'en pensent les habitants

Par Kathleen Comte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mercredi 21 décembre 2016 à 20:04

L'entreprise Metal Value spécialisée dans la poudre d'acier ouvrira ses portes à Pîtres dans l'Eure en octobre 2017.
L'entreprise Metal Value spécialisée dans la poudre d'acier ouvrira ses portes à Pîtres dans l'Eure en octobre 2017. © Radio France - Kathleen Comte

Officialisée ce mercredi matin à Rouen par Hervé Morin, le président de région, l'entreprise Metal Value, spécialisée dans la production de poudre d'acier, ouvrira ses portes à Pîtres dans l'Eure fin 2017. En tout une centaine d'emplois devraient être créés. Une bonne nouvelle pour les habitants.

Metal Value s'implante dans la commune de Pîtres dans l'Eure. Spécialisée dans la production de poudre d'acier, l'entreprise travaillera avec la fonderie de Manoir Industrie, la grosse entreprise de la commune. C'est elle qui fournira l'acier pour la poudre. Une bonne nouvelle pour Manoir Industrie qui - en plus de conserver ses 400 emplois - devra embaucher une cinquantaine de personnes. Une bonne nouvelle aussi pour les 2 500 habitants de Pîtres : une commune où il est difficile de trouver du travail... Une centaine d'emplois devraient être créés.

Car dans la commune peu de monde et peu de commerces : un tabac, une pharmacie mais plus de boucherie. Pour Sandrine, gérante de la boulangerie, l'arrivée de Metal Value est une bonne nouvelle : "Ça va ramener un peu de monde au pays, ça va faire bouger les choses, ça va faire du bien aux commerçants [...] C'est vrai que certains clients nous disent qu'ils n'ont pas de travail, ça pourrait les aider, ce serait une bonne chose."

Un avis partagé par Mélanie, gérante du salon de coiffure. Elle aussi constate un problème de chômage, surtout chez les jeunes : "On voit bien que nos jeunes ont du mal à trouver du travail. Ils sont toujours en train de chercher du boulot. On espère donc qu'ils vont en trouver."

"La poudre d'acier c'est bien gentil mais est-ce que les habitants d'un petit village vont pouvoir supporter tout ça ?"

Assis dans sa voiture, ce jeune de 20 ans - qui a préféré rester anonyme - fait justement partie de ceux qui ont eu du mal à trouver à Pîtres : "J'ai commencé par chercher au niveau de la commune pour faire de l'entretien mais à part ça il n'y a pas grand chose. J'ai donc trouvé ailleurs. Il y a beaucoup de chômeurs à Pîtres, je traîne beaucoup avec les jeunes et donc je sais qu'il n'y a pas beaucoup de jeunes motivés par le travail."

Philippe, 48 ans, travaille pour un groupe automobile français. La poudre d'acier il connaît, Metal Value il n'est pas contre. Ce qui l'inquiète c'est la pollution que cela pourrait générer : "Le problème c'est de savoir si concernant la pollution, l'entreprise va faire ce qu'elle doit faire. La poudre d'acier c'est bien gentil mais est-ce que les habitants d'un petit village vont pouvoir supporter tout ça ? Ça peut avoir des conséquences."

Officialisée ce mercredi matin par Hervé Morin - le président de région - la première pierre de l'entreprise devrait être posée en octobre 2017. Début de la production prévue pour 2018.