Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Métro, ciné, réseaux sociaux : le Limousin prépare sa saison touristique

-
Par , France Bleu Limousin

Les campagnes de promotion battent leur plein pour la prochaine saison touristique. Du métro parisien aux traditionnels salons du voyage, en passant par les réseaux sociaux, les destinations du Limousin multiplient les initiatives pour attirer les vacanciers.

Après la Creuse en ce début d'année 2020 (affiche ci-dessus), la Haute-Vienne devrait aussi s'afficher dans le métro parisien dans les prochains mois.
Après la Creuse en ce début d'année 2020 (affiche ci-dessus), la Haute-Vienne devrait aussi s'afficher dans le métro parisien dans les prochains mois. - © Comité Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine s'expose dans les couloirs et sur les quais du métro parisien en ce moment, pour vanter quelques-unes de ses destinations phares, en vue des prochaines vacances. Les forêts verdoyantes du plateau de Millevaches sont ainsi visibles jusqu'au 3 février sur d'immenses affiches, afin de draguer les six millions de franciliens qui prennent régulièrement le métro et sont autant de touristes potentiels. Cette campagne de promotion est cofinancée depuis trois ans par le comité régional du tourisme de Nouvelle-Aquitaine et par les départements qui souhaitent se mettre ainsi en avant.

Une soixantaine de panneaux affichés dans le métro pour chaque destination

Pour 2020, la campagne est reconduite avec quatre vagues successives : en janvier, mars, mai et septembre. La Creuse a choisit de participer à toutes, tandis que la Haute-Vienne - et Limoges en particulier - devrait se concentrer sur les deux dernières vagues qui coïncideront  avec les réservations de dernière minute pour l'été, puis avec l'arrière-saison. A chaque fois, l'affichage reste en place deux semaines, avec une soixantaine de panneaux par destination. C'est devenu un moyen de communication incontournable pour Limoges.  En revanche, la Corrèze ne s'est jamais  affichée dans le métro parisien.

La communication passe aussi par les réseaux sociaux

Au-delà du métro parisien, l'an dernier la Haute-Vienne avait aussi lancé une campagne à Madrid, sur les bus et les panneaux publicitaires de la capitale espagnole. Les réseaux sociaux, sur lesquels les professionnels du tourisme corréziens sont particulièrement actifs, prennent aussi une part de plus en plus importante. D'ailleurs même la campagne dans le métro parisien est complétée par des messages sponsorisés sur Facebook, qui renvoient sur les sites des offices de tourisme. La fréquentation de celui de la Creuse aurait d'ailleurs grimpé en flèche ces derniers jours. 

Le jeu de geocaching Terra Aventura s'affiche aussi dans le métro parisien pour vanter les richesses touristiques de la Nouvelle-Aquitaine.
Le jeu de geocaching Terra Aventura s'affiche aussi dans le métro parisien pour vanter les richesses touristiques de la Nouvelle-Aquitaine. - © Comité Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine

S'ajoutent également des bandeaux publiés sur les sites de voyages comme Tripadvisor ou Expedia, mais il ne faut pas non plus délaisser les salons du tourisme traditionnels. La Haute Vienne vient d'en faire un à Nantes et, avec la Corrèze et d'autres départements de Nouvelle-Aquitaine, elle sera également au salon du randonneur de Lyon en mars. Autre initiative : la Corrèze prépare un film promotionnel qui sera diffusé dans les cinémas de toute la Nouvelle-Aquitaine.  

L'union fait la force

Ces opérations, tantôt individuelles, tantôt collectives, sont toutes cofinancées par le Comité Régional du Tourisme. L'objectif est de partager les coûts et de créer une identité et une dynamique régionale, en partant du principe que les départements sont complémentaires plutôt que concurrents. Quelle que soit la porte d'entrée en Nouvelle Aquitaine, l'idée est donc d'inciter les touristes à découvrir les autres destinations et trésors de la région.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess