Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : débat municipal autour du rappel des horaires de fermeture des terrasses

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Il y a débat à Metz autour de la fermeture nocturne des bars. La nouvelle équipe municipale vient de rappeler la loi aux cafetiers et restaurateurs. Méthode trop ferme selon l'opposition de gauche, dialogue et pédagogie maintenues répond l'adjoint à la sécurité.

La place St Jacques à Metz
La place St Jacques à Metz © Radio France - Guillemette Franquet

Les terrasses doivent fermer à 23h30 du dimanche au jeudi et à 1h30 les vendredi et samedi, alors que tous fermaient systématiquement une demi-heure plus tard. Des policiers municipaux ont rappelé ces règles à la mi-septembre, un jeudi soir.  Mais l'opposition municipale trouve la méthode plutôt brutale, l'équipe en place s'en défend. 

On pouvait le dire autrement aux cafetiers, surtout qu'ils connaissent des difficultés avec la crise sanitaire

Faire le point sur les horaires de fermeture des terrasses, "on pouvait le dire autrement aux cafetiers, surtout qu'ils connaissent des difficultés avec la crise sanitaire" dit Xavier Bouvet. Le chef de file du groupe de gauche et écologiste Unis critique à la fois le fond et la forme de cette intervention : "Si on voulait les informer, on pouvait organiser une réunion, mais intervenir devant les clients, c'est un signal négatif, c'est une volonté de fermeté qui n'était pas nécessaire". 

Nous n'avons verbalisé personne, la tolérance est maintenue, les personnes de bonne foi ont bien compris

De son côté, l'adjoint au maire en charge de la sécurité, Hervé Niel, réfute toute volonté de serrer la vis, il s'agissait tout simplement de rappeler la loi avec pédagogie uniquement dit-il :  "Il n'y a pas de changement d'horaires mais il fallait rappeler la loi tout simplement. Nous n'avons verbalisé personne, la tolérance est maintenue avec une fermeture effective dans la demi-heure qui suit. Les personnes de bonne foi ont bien compris". 

L'élu rappelle aussi que l'autorisation donnée aux cafetiers d'étendre leur terrasse après le déconfinement a été prolongée par la nouvelle municipalité jusqu'à la fin octobre. Elle devait initialement s'arrêter le 30 septembre.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess