Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : Le restaurant 100 patates distribue 400 repas gratuits aux étudiants

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le restaurant "100 patates" a distribué ce jeudi 400 repas gratuits aux étudiants de Metz. Un geste de solidarité envers les étudiants, parfois eux-mêmes privés de leurs petits jobs en restauration, et qui donne le sourire aux équipes.

400 repas ont été préparés pour cette première
400 repas ont été préparés pour cette première © Radio France - Natacha Kadur

Le restaurant 100 patates, dans le centre ville de Metz, a décidé d'organiser ce jeudi une distribution de 400 repas gratuits aux étudiants. Une initiative pour aider ceux qui ont parfois perdu leur petit job dans la restauration pendant la crise.

Les repas sont composés d'un plat complet à base de pomme de terre gratinée, accompagné d'un dessert et d'une boisson
Les repas sont composés d'un plat complet à base de pomme de terre gratinée, accompagné d'un dessert et d'une boisson © Radio France - Natacha Kadur

Richard Lomuscio, patron de l'établissement, a eu l'idée de ce geste solidaire : " Nous on est en galère, on les met en galère parce qu'on ne peut pas les faire travailler, donc on a voulu leur donner un coup de main ! ", explique-t-il.

Un peu d'entraide ça fait du bien - Ludovic, étudiant en droit 

Un opération qui met du baume au cœur des étudiants venus en nombre, comme Ludovic, 23 ans : " Ça fait plaisir qu'on pense à nous. Surtout les restaurateurs, on sait qu'eux-aussi sont très touchés par cette crise. Un peu d'entraide ça fait du bien ! ", explique-t-il.

La distribution avait été annoncée sur les réseaux sociaux et relayée par les universités
La distribution avait été annoncée sur les réseaux sociaux et relayée par les universités © Radio France - Natacha Kadur

Pour ces jeunes au budget serré, qui se contentent beaucoup de vente à emporter ces temps-ci : " ça change des pâtes et du riz ! C'est un repas chaud, d'un restaurant qu'on aime bien, donc c'est toujours agréable, ça rappelle le bon vieux temps. C'est extrêmement bienveillant de leur part ", commente Alexandre, 23 ans, étudiant infirmier.

Retour aux fourneaux pour les équipes

Une initiative qui permet aussi aux employés du restaurant de retrouver le plaisir du travail en équipe et de voir du monde : " C'est vrai qu'un coup de boost ça revigore tout le monde. En étant au chômage partiel on a perdu toutes nos habitudes, nos gestes, notre rapidité. On voit que quelques uns en ont besoin ! ", commente Fréderic Duclos, le chef cuisinier, qui s'est mis aux fourneaux la veille.

Les étudiants qui travaillent habituellement en tant qu'extra dans le restaurant se sont portés volontaires
Les étudiants qui travaillent habituellement en tant qu'extra dans le restaurant se sont portés volontaires © Radio France - Natacha Kadur

L'établissement a sollicité ses fournisseurs pour participer à l'opération, qui ont tous accepté de fournir gratuitement la matière première. Richard Lomuscio espère renouveler ce type de distribution d'ici une quinzaine de jours, pourquoi pas en livrant directement aux universités. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess