Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : une centaine d'intermittents réunis contre la réforme de l'assurance chômage

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une centaine de personnes se sont réunies ce vendredi sur le parvis du Centre Pompidou à Metz pour manifester contre la réforme de l'Assurance chômage. Le rassemblement avait lieu à l'initiative de l'organisation de coordination des intermittents et des professions précaires (CIP).

Le rassemblement a eu lieu dans le cadre d'une mobilisation nationale contre la réforme de l'Assurance chômage
Le rassemblement a eu lieu dans le cadre d'une mobilisation nationale contre la réforme de l'Assurance chômage - Natacha Kadur

Un peu plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées devant le centre Pompidou de Metz ce vendredi dans le cadre d'une mobilisation nationale contre la réforme de l'assurance chômage. Les participants, dont de nombreux professionnels de la culture, ont défilé jusqu'au centre ville à l'initiative du CIP, en charge de la Coordination des intermittents et des précaires.

Cette réforme, qui doit s'appliquer en juillet, prévoit notamment de changer les modes de calcul des allocations pour les demandeurs d'emploi. Elle pourrait être défavorable aux professionnels qui alternent régulièrement périodes de chômage et d'activité.

Le défilé avait lieu à l'initiative de la coordination des intermittents et des précaires (CIP)
Le défilé avait lieu à l'initiative de la coordination des intermittents et des précaires (CIP) - Natacha Kadur

À Metz, de nombreux participants s'étaient vêtus de noir et brandissaient des pancartes sur laquelle ils avaient inscrit le nom de leurs métiers  :  comédien, éclairagiste, technicien, scripte etc. Parmi eux, Elodie, une comédienne, qui n'a quasiment pas joué depuis un an : « Je vais bientôt être en congé maternité et à ce jour, je n'ai aucun droit car je n'ai pas assez travaillé. Ce n'est pas parce que je ne veux pas, mais parce que toutes les structures sont fermées » témoigne-t-elle.

Une année blanche avait été annoncée par Emmanuel Macron en mai 2020 pour permettre aux intermittents de prolonger leurs droits en l'état jusqu'au mois d’août 2020, en raison de l'arrêt quasi total du secteur. Néanmoins, l'absence d'activité ne leur permet pas de continuer à cotiser pour le moment, et certains partagent leur inquiétude de « ne pas savoir à quelle sauce on va être mangés », témoigne l'un des coordinateurs du rassemblement. 

Les participants se sont rassemblés symboliquement devant le Centre Pompidou avant de défiler dans le centre ville de Metz
Les participants se sont rassemblés symboliquement devant le Centre Pompidou avant de défiler dans le centre ville de Metz © Radio France - Natacha Kadur

Cette proposition de réforme parait « indécente » aux yeux de Nadia, comédienne, alors que « la crise sanitaire précarise de nombreux français », dit-elle .  Pour beaucoup, un plan de soutien massif au secteur de la culture serait le bienvenu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess