Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mouvement des "gilets jaunes" : 14 entreprises demandent des mesures de chômage partiel en Meurthe-et-Moselle

mardi 12 février 2019 à 18:21 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

En Meurthe-et-Moselle, la préfecture fait savoir que 14 commerces ont demandé des mesures de chômage partiel en raison du mouvement des "gilets jaunes" depuis le mois de novembre dernier. En France, le gouvernement évoque 70 mille salariés concernés.

La manifestation du 2 février à Nancy a été tendue entre des manifestants et la police
La manifestation du 2 février à Nancy a été tendue entre des manifestants et la police © Radio France - Mélanie Juvé

Meurthe-et-Moselle, France

Quatorze entreprises en Meurthe-et-Moselle demandent la mise en place d'un chômage partiel, en raison du mouvement des "gilets jaunes", débuté en novembre dernier.  Un chiffre communiqué par la préfecture à Nancy. Parmi ces entreprises, des commerces situés dans des zones d'activités comme Frouard, Essey-les-Nancy mais aussi à Toul ou Lunéville, soit environ un millier d'heures de travail. En France, le gouvernement évoque près de 70.000 salariés placés en chômage partiel avec un coût pour l'Etat estimé à 40 millions d'euros.

Un dispositif d'aides inédit est en place mais trop peu utilisé, selon le gouvernement  

La Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'économie et des finances Agnès Pannier-Runacher et le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'action et des Comptes publics Olivier Dussopt vont recevoir ce mercredi 13 février à Paris les représentants des commerçants et des artisans. Le gouvernement dans un communiqué insiste sur la mise en place " d'un dispositif inédit par son ampleur et dont l'efficacité est démontrée pour les entreprises y ayant recours, (...) cependant il est encore trop peu utilisé par les professionnels qui rencontrent des difficultés"

André Rossinot, le président de la Métropole du Grand Nancy à Bercy 

André Rossinot, le président de la Métropole du Grand Nancy participe, lui, à une réunion de travail avec Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie sur les conséquences du mouvement des "gilets jaunes" sur le commerce des grandes villes et agglomérations. Réunion à la demande de France Urbaine, association représentative des villes dont André Rossinot est le secrétaire général. France Urbaine demande des indemnisations et un accompagnement au nom de la solidarité nationale.