Économie – Social

Michel Sammarcelli, maire de Lège-Cap-Ferret : "Les plages ne seront jamais nettoyées pour les vacances de Pâques"

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde mercredi 5 mars 2014 à 10:05

Marée haute en pleine tempête à Lacanau
Marée haute en pleine tempête à Lacanau © Radio France - Frédéric Fleurot

Le 1er élu de la ville qui est aussi président du syndicat des plages de Gironde tire un bilan préoccupant des tempêtes hivernales de Janvier qui auront selon lui de graves conséquences sur le littoral girondin.

Le maire de Lège-Cap-Ferret qui a fait le tour des plages de Gironde après cette série de tempêtes hivernales, parle d'un trait de côte qui a reculé de 5 à 25 mètres selon les communes, et d'une érosion qu'il n'avait jamais constatée lui-même sur sa commune en 18 ans de mandat.

Il se dit par ailleurs désarmé par le spectacle de ces kilomètres de déchets qui ont été charriés par une mer démontée sur les plages girondines, des déchets qu'il va falloir enlever au moyen de camions bennes.

"Vu l'ampleur du nettoyage, on ne sera jamais prêts pour les vacances de Pâques, on vise plutôt juin." — Michel Sammarcelli, le maire de Lège-Cap-Ferret

Les élus qui vont maintenant chiffrer ces dégats, et la remise en état des dunes et des accès aux plages. On avance déjà le chiffre global de 6 millions d'euros. Comme d'autres élus du littoral, Michel Sammarcelli espère une aide du département et de la Région.

Michel Sammarcelli: "On ne sera pas prêts pour Pâques"

Partager sur :