Infos

Michel Sapin aux patrons du Loiret : embauchez, maintenant !

Par Anne Oger, France Bleu Orléans vendredi 22 janvier 2016 à 17:41

Le ministre des Finances avec A. Mériau et E. Wasseneix entre autres
Le ministre des Finances avec A. Mériau et E. Wasseneix entre autres © Radio France - Anne Oger

Le ministre des Finances, en visite à la Laiterie de Saint Denis de l'Hôtel, est venu assurer le service après-vente des mesures pour l'emploi de François Hollande. Avec un message aux patrons : embauchez, investissez maintenant, plutôt que dans 6 mois !

Une visite de la laiterie, une table ronde avec des chefs d'entreprise du Loiret, et un sujet au programme de Michel Sapin : le Crédit d'Impôts Compétitivité Emploi (CICE), lancé en 2013, qui permet aux entreprises de réduire leurs impôts, ou bien de toucher un chèque au bout de deux ans. En France, plus d'un million d'entreprises en bénéficient aujourd'hui, presque 5500 dans le Loiret. Une mesure qui a coûté 27 milliards d'euros à l'Etat en 2015. Mais pour quels résultats ?

Un chèque de 27 milliards d'euros aux entreprises

Globalement, les patrons du Loiret sont plutôt satisfaits de cette mesure. Ce sont des baisses de charge qui leur permettent soit d'investir, soit d'afficher de meilleurs résultats, pour les entreprises côtées en Bourse, et donc d'être plus compétitives. Mais ce chèque de 27 milliards d'euros les incite-t-elles à embaucher ? "C'est vrai que l'effort collectif est gigantesque" dit Michel Sapin, "il faut redonner cet effort à la nation, sans pour autant faire n'importe quoi". Le but c'est que les patrons accélèrent leurs embauches ou leurs investissements.

Je reçois 50 000 euros par an

Dans les faits, ça n'est pas si simple. "On ne peut embaucher que si on a des marchés en plus" explique le patron de l'entreprise Panibois à Marcilly en Villette, qui fabrique des barquettes de cuisson en bois. "Moi j'ai créé un poste, en recherche et développement mais pas en production" explique le patron, Olivier de Lussac. Il touche le CICE chaque année. 

"J'ai créé un poste" dit Olivier de Lussac, patron de Panibois

42 millions d'euros dans le Loiret

En France, le secteur privé a créé 50 000 emplois en 2015 dit Michel Sapin. Si on mettait ce chiffre en face des baisses de charges accordées via le CICE, en retenant le chèque déjà fait aux entreprises, 18 milliards d'euros, chaque emploi créé aurait coûté 360 000 euros à l'Etat. Ce serait 840 000 euros si on s'appuyait sur l'ensemble des baisses de charge consenties par le gouvernement ces dernières années, à travers les aides à l'embauche, le Pacte de Responsabilité, le CICE (elles représentent 42 milliards d'euros). Mais on ne peut pas faire ce genre de ratio insiste le ministre des Finances. "Le but c'était de redonner de la confiance aux entreprises et de leur permettre de traverser la crise". 

"L'effort de la nation est gigantesque" dit Michel Sapin

Dans le Loiret, les 5500 entreprises qui ont bénéficié du CICE l'an dernier ont touché au total un peu plus de 80 millions d'euros. Mais pour l'instant, aucun chiffre n'est communiqué, sur le nombre d'emplois créés ou sauvés.

Partager sur :