Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Michelin : la CGT manifeste pour demander une hausse du pouvoir d'achat

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La CGT a appelé à la grève dans tous les sites du groupe Michelin en France ce vendredi. À Clermont-Ferrand, une cinquantaine de salariés se sont rassemblés devant les Carmes, le siège du groupe.

Le rassemblement de ce vendredi devant le siège des Carmes
Le rassemblement de ce vendredi devant le siège des Carmes © Radio France - Emmanuel Moreau

Les négociations annuelles obligatoires sur les salaires sont prévues les 12 et 13 décembre prochain chez Michelin. La CGT craint que l'augmentation proposée ne soit que d' 1 ou 2%. C'est pour cela que le syndicat a organisé cette journée d'action ce vendredi dans tous les sites du groupe en France. 

La CGT demande une augmentation conséquente, d'autant plus que les résultats financiers du groupe sont bons.  

Des années record pour les bénéfices, des années record pour les actionnaires et des miettes pour les salariés: tract CGT Michelin

Le syndicat revendique également un rattrapage de 450 €uros pour tous les salariés afin de compenser les augmentations jugées trop faibles les années précédentes. Enfin la CGT dénonce la décision de baisser certaines primes, lorsque les objectifs de production n'ont pas été atteints. 

Les slogans dans le rassemblement de ce vendredi
Les slogans dans le rassemblement de ce vendredi © Radio France - Emmanuel Moreau

Dans le rassemblement de ce vendredi, plusieurs salariés portaient un gilet jaune, comme ils le font généralement au travail. Pas de rapport direct avec le mouvement social mais la question du pouvoir d'achat reste la même dans les deux cas. D'ailleurs une automobiliste s'est arrêtée en croyant à une action des gilets jaunes, pour leur apporter son soutien. Une fois avertie de la méprise, elle a tout de même confirmé ses encouragements aux manifestants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess