Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Michelin vise la fabrication de 400 000 masques par semaine à Clermont-Ferrand et en Europe

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Michelin a lancé dans dix de ses sites européens, dont deux à Clermont-Ferrand, la production de masques chirurgicaux. Le groupe auvergnat travaille également à la fabrication de visières de protection ou de billots hospitaliers.

L'usine clermontoise de la Combaude a été aménagée pour la production de masques chirurgicaux.
L'usine clermontoise de la Combaude a été aménagée pour la production de masques chirurgicaux. - (c) Michelin

Quand les grands groupes industriels participent à l'effort de "guerre" sanitaire. S'il semblait assez logique que l'usine l'Oréal de Vichy se mette à produire du gel hydroalcoolique ou l'usine Louis Vuitton de Saint-Pourçain-sur-Sioule utilise ses machines pour coudre des masques, la reconversion semblait moins évidente pour Michelin. 

Le fabricant de pneu auvergnat s'est pourtant lancé dans la production de masques chirurgicaux dans dix de ses usines en Europe, dont deux sites de Clermont-Ferrand, à la Combaude et Ladoux.

"Il a fallu mettre en place toute une organisation pour convertir nos ateliers", explique Sylvie Jamon Gachet, directrice de recherche sur les matériaux textiles chez Michelin. "Nous avons acheté des machines à coudre, des matières premières, très particulières et adaptées pour cet usage." 

Sylvie Jamon Gachet, directrice de recherche sur les matériaux textiles chez Michelin

Les personnels Michelin sont ainsi formés au fur et à mesure à cette nouvelle activité. Une salle de formation a même été aménagée en interne.

Michelin vise la fabrication de 400 000 masques par semaine.
Michelin vise la fabrication de 400 000 masques par semaine. - (c) Michelin

Objectif : 400 000 masques produits chaque semaine. Des masques à destination des personnels hospitaliers, et des personnels Michelin, dans le cadre de la reprise de la production.

Des visières et des billots hospitaliers

Dans le cadre du collectif grenoblois VOC-COV, Michelin s’est aussi associé à d’autres acteurs économiques pour concevoir un masque réutilisable. Une pré-série de 5 000 unités est aujourd’hui en cours de fabrication.

Le manufacturier auvergnat travaille aussi à la fabrication de visières de protection pour les hospitaliers (10 000 disponibles dès la semaine prochaine), de billots pour installer les personnes en réanimation et leur éviter les escarres ou encore de respirateurs ou de pièces pour des appareils médicaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu