Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Mille emplois semblent un objectif facilement atteignable d'ici deux ans" sur le quartier Koenig

lundi 4 septembre 2017 à 10:16 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

En 2011, Caen-la-Mer a fait l'acquisition pour un euro symbolique des quarante hectares du quartier Koenig à Bretteville-sur-Odon, délaissés par l'Armée. Le réaménagement du site et la création d'ici 2020 d'un échangeur pour desservir la Zone booste la commercialisation auprès des entreprises.

Le Maire de Bretteville-sur-Odon Patrick Lecaplain (à gauche) et Dominique Goutte Vice-Président de Caen-la-Mer
Le Maire de Bretteville-sur-Odon Patrick Lecaplain (à gauche) et Dominique Goutte Vice-Président de Caen-la-Mer © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

En 2010, le 18e régiment de Transmission et ses 1200 soldats quittaient le quartier Koenig. Un an plus tard, Caen-la-Mer est devenu propriétaire des quarante hectares pour un euro symbolique. La communauté urbaine s'est engagée à y implanter mille emplois. Depuis un an et la fin des travaux d'aménagement (déconstruction, installation de réseaux et de routes...), le site semble prouver son attractivité d'autant qu'un échangeur va le relier d'ici 2020 au périphérique de Caen et faciliter son accès.

On sent depuis quelques mois un regain d'intérêt pour Koenig

Le bâtiment d'Enedis s'est installé sur le site de l'ancienne caserne - Radio France
Le bâtiment d'Enedis s'est installé sur le site de l'ancienne caserne © Radio France - Olivier Duc

"On sent depuis quelques mois un regain d'intérêt pour Koenig, explique Dominique Goutte, vice-président au développement économique. Il y'a d'abord d'une façon générale une reprise de l'activité économique en Normandie et en France et puis les perspectives de raccordement au périphérique sont telles que les gens sont plus en plus attirés par le site."

On a à la fois du tertiaire avec des comptables, des kinés, des entreprises informatiques et puis de l'industrie plus lourde comme de la Plasturgie

Le quartier Koenig a un regain d'intérêt en raison de la reprise économique et du projet d'échangeur - Radio France
Le quartier Koenig a un regain d'intérêt en raison de la reprise économique et du projet d'échangeur © Radio France - Olivier Duc

Enedis achève la construction d'un bâtiment pour ses 250 salariés et "On a à la fois du tertiaire avec des comptables, des kinés, des entreprises informatiques et puis de l'industrie plus lourde comme de la Plasturgie", énumère Dominique Goutte qui estime en tout à plus de 640 emplois le potentiel en cours de discussion ou en voie de finalisation. "Mille emplois semblent un objectif facilement dans les deux ans qui viennent."