Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mille enfants isérois "oubliés des vacances" ont pu profiter de la plage de Palavas-les-Flots

Ils sont mille enfants à avoir pu découvrir le sable, l'air marin et "l'eau qui pique" de Palavas-les-Flots (Hérault) ce mercredi 21 août. Des "oubliés des vacances", qui ont pu partir grâce au Secours Populaire, qui organise ces voyages depuis 40 ans.

1000 petits isérois ont profité de Palavas-les-Flots pour la journée des oubliés des vacances.
1000 petits isérois ont profité de Palavas-les-Flots pour la journée des oubliés des vacances. © Radio France - Elena Louazon

Palavas-les-Flots, France

Elles se sont levées tôt pour profiter de la journée. Plusieurs centaines de familles de l'Isère ont passé une journée de vacances à Palavas-les-Flots ce mercredi. Au total 18 autocars ont été réquisitionnés pour transporter mille personnes jusqu'aux plages de l'Hérault. 

Cela fait 40 ans que le Secours Populaire permet à des jeunes et leurs familles défavorisées de partir en vacances. Les familles ont payé cinq euros pour une journée tout compris. Des entreprises privées ont donné des pelles, des sceaux, des masques et tubas, un glacier a lui offert un cornet à tout le monde, pour une vraie journée à la plage.

Découvrir la mer

Au bord de l'eau, Zia et ses trois enfants empilent le dernier étage de leur château de sable Cela faisait 6 ans qu'ils n'avaient pas passé une journée comme celle-ci, en famille. "Ça me fait tellement plaisir, jubile le papa. Ils nous ont donné des jouets pour les enfants, un goûter. Pour nous c'est vraiment magnifique cette journée."

Cette journée, pour beaucoup, est la première qu'ils passent à la plage. Pour Farah, 10 ans, c'est la deuxième journée de vacances de sa vie. "J'ai plongé dans la mer, l'eau elle est salée... ou sucrée je sais pas, explique-t-elle. Mais elle est vraiment pas bonne. C'est pas comme les piscines."

Pour faire durer la journée toute l'année,  Julie, une bénévole, sillonne la plage avec son appareil photo. "C'est symbolique, c'est pour repartir avec un souvenir, une photo de famille, sourit la bénévole. Beaucoup de gens ont la chance d'avoir une photo de famille en vacances, nous on veut leur offrir aujourd'hui". 

Pour l'association, il s'agit aussi de briser les obstacles qui persistent dans l'accès aux vacances, même ceux qui ne sont pas financiers. "Vous avez des personnes qui estiment que les vacances c'est inutile, superflu, regrette Patrick Laclie, le secrétaire général du Secours populaire de l'Isère. D'autres qui ne se sentent pas légitimes, qui ont l'impression de ne pas avoir le droit de prendre des vacances. Aujourd'hui c'est un marqueur social, ne pas partir c'est un sentiment de double exclusion. Cette journée elle permet au moins aux enfants de pouvoir dire à l'école qu'ils ont passé cette journée à la mer."

En France, en 2018, près de 185.000 personnes ont pu partir en vacances grâce au Secours Populaire.

Choix de la station

France Bleu