Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mini-Hollywood sur l'ancien site Quelle à Saran : le projet officiellement abandonné

-
Par , France Bleu Orléans

L'ancien site de Quelle à Saran ne sera pas transformé en lieu dédié à la production et à l'enregistrement audiovisuels : l'idée a été sérieusement étudiée par Orléans métropole, mais n'est pas viable économiquement. Un autre projet d'aménagement du site devrait être annoncé au printemps.

Le site Quelle à Saran a fermé définitivement en octobre 2011.
Le site Quelle à Saran a fermé définitivement en octobre 2011. © Radio France - François Guéroult

L'ancien site de Quelle à Saran ne sera pas transformé en "mini-Hollywood"... L'idée a été très sérieusement envisagée par la métropole orléanaise : aménager des studios de production pour la création audiovisuelle, en lieu et place de l'ancienne entreprise de vente par correspondance, le long de la RD2020. Une étude de faisabilité avait été lancée l'an passé, le verdict est tombé : ce n'est pas viable économiquement. Le projet est donc officiellement abandonné.

Les études n'ont pas été concluantes"

Au point de départ de cette idée que caressait l'an passé Olivier Carré, le président d'Orléans métropole, il y avait une intuition : "Paris et la région parisienne sont saturées en lieux de répétition, d'enregistrement et de production", Saran, à 100 km et à une heure de Paris, pourrait apparaître comme une alternative intéressante. L'idée pouvait paraître séduisante, mais elle ne tient pas la route - c'est la conclusion du cabinet d'étude qui a planché sur le sujet, annonce Olivier Carré : "Économiquement, ce n'est pas viable, les études n'ont pas été concluantes, notamment parce qu'il y a davantage de disponibilité en région parisienne sur ce marché qu'on ne le pensait. Ceci étant dit, ça n'a rien d'aberrant de chercher une piste et puis de l'abandonner."

Ne pas laisser cette friche sans solution"

La question, posée dès 2011 après la fermeture définitive de Quelle, est donc plus que jamais d'actualité : que faire de ce site immense (7 hectares, avec un gros bâtiment de 40 000 mètres carrés) ? Une nouvelle étude est en cours, confiée cette fois à un groupe privé qui fera d'autres propositions d'aménagement : on parle de logements, de concessionnaire automobile... Pas question en tout cas de garder plus longtemps cette friche à l'abandon, affirme Olivier Carré, "parce qu'on ne peut pas laisser dans l'agglomération une friche de cette importance sans avoir un destin." Mais, ajoute-t-il, "cela ne peut s'établir qu'avec la commune de Saran", même si le site appartient à la métropole. Ces nouvelles propositions d'aménagement devraient être dévoilées au printemps. Le coût de la démolition du bâtiment (estimée à plus de 2 millions d'euros) est l'un des facteurs qui compliquent le dossier : en 2014, un appel à projets était ainsi resté infructueux. L'interview d'Olivier Carré est disponible ici : 

"ça n'a rien d'aberrant de chercher une piste puis de l'abandonner" - Olivier Carré

Choix de la station

France Bleu