Économie – Social

VIDÉO | Mise en orbite du Centre spatial universitaire de Grenoble

Par Lionel Cariou, France Bleu Isère vendredi 11 septembre 2015 à 18:31

Simulateur d'aurores boréales
Simulateur d'aurores boréales © Radio France - Lionel Cariou

L'Université Joseph-Fourrier a lancé ce vendredi en collaboration avec la Russie le CSUG, le Centre spatial universitaire de Grenoble, en Isère. Il est spécialisé dans la conception de nano-satellalites. Le premier appareil sera lancé en 2020. Le CSUG doit accueillir une centaine d'étudiants par an.

L'astronome et planétologue Jean Lilensten est fier de sa machine: un simulateur d'aurores boréales qu'il a conçu lui-même à Grenoble. L'appareil servira aux étudiants du CSUG. Leur première mission sera en effet de concevoir un nanosatellite (quelques kilos) destiné à étudier les aurores boréales. Le lancement de l'engin baptisé "ZeGrenSat"est prévu en 2020, depuis la Russie. Le coût d'un tel nanosatellite est estimé à 2 ou 3 millions d'euros. Le Centre spatial est financé par les universités et l'Etat, mais la direction souhaite aussi développer le mécénat d'entreprise. Des entreprises du bassin grenoblois spécialisées dans les nanotechnologies se  sont d'ors et déjà montrées intéressées par le projet. La construction d'un deuxième satellite est également dans les cartons, pour 2021 ou 2022.

Jean Lilensten devant son simulateur - Radio France
Jean Lilensten devant son simulateur © Radio France - Lionel Cariou