Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

MND en Savoie décroche deux gros contrats pour des stations de ski en Russie et aux États-Unis

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Très bonnes nouvelles en pleine crise sanitaire : deux contrats viennent d'être signés à l'international pour MND, Montagne Neige Développement, la multinationale savoyarde.

 Deux télésièges et une télécabine vont être fabriquer par MND pour la Russie et les Etats-Unis
Deux télésièges et une télécabine vont être fabriquer par MND pour la Russie et les Etats-Unis © Maxppp - maxppp

MND est spécialiste de la mobilité par câble, des systèmes d'enneigement, de la sécurité en montagne et des infrastructures de loisirs à sensations. La multinationale basée à Tours-en-Savoie et à Saint-Hélène-du-Lac (Savoie) vient de remporter deux marchés, un en Russie et un autre aux États-Unis. Interview de son PDG, Xavier Gallot-Lavallée.

France Bleu Pays de Savoie : Le premier contrat que vous venez de remporter est un contrat de 17 millions d'euros pour équiper la station de Mamison en Russie. C'est important pour vous ? 

Xavier Gallot-Lavallée : C'est très important déjà parce que ça va alimenter pendant deux ans nos bureaux d'étude et nos sites industriels en Savoie. C'est important aussi parce que NCR - Northern Caucasus Resort - nous fait confiance, et c'est le plus gros opérateur en Russie de domaines skiables.  

Il s'agit d'une télécabine et d'un télésiège. La Russie, c'est la suite des Jeux Olympiques de Sotchi. Ce nouveau marché russe se confirme-t-il ? 

La Russie est une grande station de ski. Certains ont pu être dubitatifs à l'annonce des JO de Sotchi. Or, c'est un succès. La station est pleine l'hiver et commence à l'être en été. De nombreuses stations de ski sont en construction ou en développement en Russie. 

Autre contrat que vous remporter, cette fois aux États-Unis, pour un montant de 9 millions de dollars. En quoi consiste ce contrat ?

C'est pour équiper la station de Waterville sur la côte est, que nous accompagnons depuis 2017. Il s'agit de leur principal équipement stratégique, névralgique. C'est un télésiège six places, débrayable. C'est d'ailleurs notre premier transport par câble débrayable en Amérique et on espère qu'il en annonce d'autres. Cet équipement sera une sorte de showroom de notre savoir-faire français. C'est un contrat clé en main qui sera entièrement conçu avec nos équipes de Savoie.

Ces contrats à l'étranger représentent-ils une planche de salut pour vous, en pleine crise mondiale ?

La diversification est la grande force du groupe. Le fait que nous ayons quatre pôles d'activité dans de nombreux pays nous aide à une forme de résilience et à entrevoir avec optimisme l'avenir. C'est évident. Mais la crise n'est pas encore passée. On le vit avec nos déplacements à l'étranger et avec les difficultés des domaines skiables qui sont nos partenaires. On espère un retour à la normale dès cet été, pour préparer l'hiver prochain. Qu'on puisse retrouver au plus vite une visibilité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess