Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

VIDÉO - Mobilisation à Châteauroux et Bourges pour la défense des services publics

jeudi 19 avril 2018 à 12:10 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

700 personnes ont manifesté ce jeudi matin à Châteauroux à l'appel de la CGT, FSU, SUD et Unef pour la défense du pouvoir d'achat et des services publics.

Daniel, 72 ans, retraité venu d'Eguzon tenait à manifester.
Daniel, 72 ans, retraité venu d'Eguzon tenait à manifester. © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux, France

Cheminots, étudiants, personnel de l'hôpital, retraités, sapeurs-pompiers, enseignants, ouvriers de la métallurgie, agents des CIO (Centre d'Information et d'Orientation)... de nombreux salariés du public et du privé, environ 700 personnes à Châteauroux, ont répondu ce jeudi matin à l'appel de la CGT, FSU, SUD et Unef à manifester pour la défense des services publics et du pouvoir d'achat. A Bourges, la manifestation a rassemblé près de 500 personnes, dont une cinquantaine de lycéens.

Pompiers et étudiants mobilisés

La convergence des luttes s'installe, mais ça prend du temps" (Aymeric Compain)

Aymeric Compain n'était pas venu les mains vides... - Radio France
Aymeric Compain n'était pas venu les mains vides... © Radio France - Jonathan Landais

"La convergence des luttes s'installe, il faut être optimiste"

Plusieurs personnalités de gauche étaient également présentes, comme Aymeric Compain, du Parti de Gauche, conseiller municipal d'opposition à Châteauroux, ou encore l'ancienne députée socialiste de l'Indre Isabelle Bruneau. "Tous les syndicats ne sont pas là, c'est dommage (FO et CFDT n'appelaient pas à la mobilisation NDLR), il faut que les syndicats parlent aussi aux partis politiques, c'est la clé du succès (...) la convergence des luttes s'installe mais ça prend du temps, il faut être optimiste", a déclaré Aymeric Compain.

Un fumigène devant la permanence de François Jolivet

Lors du passage du cortège rue Jean Jaurès, le collectif Colère 36 a déposé un fumigène devant la permanence du député La République en Marche de l'Indre François Jolivet, mais aucune dégradation n'a été constatée. Une affichette a également été placardée : "Jolivet, les colères sont dans la rue, passe le message à ton boss, ça va péter", pouvait-on lire.