Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un mardi de mobilisation dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Ce mardi aura été une journée de mobilisation en France, mais aussi dans les Landes. Agriculteurs, retraités, pompiers et aides à domicile... tous mobilisés à leur manière entre opération escargot, rassemblements ou piquet de grève.

Les agriculteurs ont manifesté leur détresse sur les routes de France
Les agriculteurs ont manifesté leur détresse sur les routes de France © Maxppp - Quentin TOP

Département Landes, France

Ce mardi, les agriculteurs se sont mobilisés en France, mais aussi dans les Landes. Ils étaient une quinzaine à distribuer des des tracts à Hagetmau, autant à Aire-sur-l'Adour, pendant que d'autres participaient à une opération escargot entre Meilhan et Mont-de-Marsan. Les agriculteurs des Landes ont voulu dénoncer "l'agribashing" dont ils sont victimes. Accusés d'être des pollueurs, des empoisonneurs, de détruire la planète, ils en ont ras le bol, alors que selon la MSA, la Mutualité Sociale Agricole, une agriculteur se suicide tous les deux jours en France. 

Simplement expliquer le métier que je fais, le métier que j'aime

Face à ce climat, ils entendent défendre leur profession à l'image de Marie-Hélène Cazaubon. Agricultrice à Montsoué près de Saint-Sever,  secrétaire générale de la FDSEA des Landes, elle n'en peut plus de ces reproches incessants et il y a chez elle une vraie souffrance : "Surtout une souffrance morale. On a l'impression aujourd'hui que personne ne nous fait confiance. Le glyphosate, on a l'impression que c'est LE produit qui est mis en cause en permanence, alors que nous ne l'utilisons, en France, qu'en inter-cultures, pour détruire l'herbe, avant de préparer le sol pour un semi. Tous les agriculteurs qui utilisent des produits phyto-pharmaceutiques ont un certi-phyto, qui leur donne le droit d'utiliser ces produits dans les conditions prévues par la réglementation. Tout ça aujourd'hui, les agriculteurs le respectent, mais le citoyen ne comprend absolument pas ce que l'on fait, pourquoi on le fait, comment on le fait. Moi, je ne veux pas me défendre. Je voudrais simplement expliquer le métier que je fais, le métier que j'aime. C'est un métier de passion et aujourd'hui, les gens ne le voient pas comme ça." 

Les retraités, les pompiers, les aides à domicile

Mais, ce mardi, les retraités sont aussi descendus dans la rue pour demander la suppression de la CSG ou encore la réindexation des pensions sur le salaire annuel moyen. Selon la police, 240 retraités se sont retrouvés dans le parc des arènes de Dax. 

A Mont-de-Marsan, un cercueil et la Marche funèbre de Chopin. Voilà la mise en scène des pompiers des Landes ce mardi devant le Conseil Départemental. Une manifestation symbolisant l'enterrement de leur "idéal professionnel", à l'appel de quatre syndicats, qui a rassemblé une cinquantaine de pompiers, à l'occasion d'un conseil d'administration du Sdis. En grève depuis le mois de juillet, ces pompiers réclament toujours une augmentation des effectifs, malgré un geste du Département, le principal contributeur au budget des pompiers

Enfin, les aides à domicile se sont également mobilisées toute la journée de mardi. Par exemple, devant les locaux de l'ADMR à Villeneuve-de-Marsan pour demander une revalorisation de salaire... ET une meilleure reconnaissance de leur métier...

Choix de la station

France Bleu