Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mobilisation des salariés de l'ADMR à Rennes : "on voudrait être écoutés"

-
Par , France Bleu Armorique

Avec des casseroles et des cloches, une cinquantaine de salariés de l'ADMR ont manifesté bruyamment ce jeudi 14 octobre à Rennes, devant le siège de la fédération. Les salariés réclament des augmentations de salaires et plus de dialogue social.

Manifestation devant le siège de la Fédérartion ADMR 35 à Rennes
Manifestation devant le siège de la Fédérartion ADMR 35 à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

"Nos conditions de travail sont pénibles, avec des amplitudes horaires très importantes et des salaires au SMIC. Avec 1.100 euros pars mois, je suis très souvent dans le rouge" témoigne Christine, employée depuis douze ans comme aide à domicile dans le secteur de Cesson- Sévigné, près de Rennes. Comme elle, ils sont une cinquantaine de salariés du secteur de l'aide à domicile rassemblés ce jeudi 14 octobre à Rennes pour faire entendre leur mal-être. Il y a des aides à domicile, des assistants de vie scolaire, mais aussi des personnels qui interviennent auprès de personnes handicapées ou de familles en difficultés. Tous et toutes mobilisés pour réclamer de meilleures conditions de travail, des augmentations de salaires mais aussi plus de dialogue social. 

On intervient dans de nombreuses familles, et il faut s'adapter très vite à chaque situation. Il faut courir tout le temps, en faisant attention sur la route parce qu'on fait beaucoup de kilomètres

Les salariés de l'ADMR 35 mobilisés à Rennes
Les salariés de l'ADMR 35 mobilisés à Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Catherine a 26 ans de métier, en tant que technicienne intervention sociale et familiale. Elle vient en aide aux familles en difficultés et ses conditions de travail se sont dégradées "il faut s'adapter très vite aux familles chez qui on intervient, pour aider une maman enceinte, ou une famille où il y a des difficultés" . La salariée aime son travail dit-elle, mais elle a aussi le sentiment qu'il faut toujours "faire vite," et avec des amplitudes horaires très larges. "On peut travailler de 8h à 18h le soir, mais n'avoir que cinq ou six heures de travail payé sur cette journée." 

Ces voitures de service tant attendues... deviennent un cadeau empoisonné

Pendant leurs heures de coupures, les salariées de l'ADMR avaient l'habitude de faire des petites courses, de prendre des rendez-vous médicaux ou même rentrer chez elles pour faire une pause, mais ce temps-là est fini. L'ADMR a en effet décidé d'équiper ses salariés, de voiture de service. Une bonne nouvelle "qu'on attendait tellement" explique les salariées, mais qui ressemble finalement à un cadeau empoisonné.  "Avec ces véhicules de service, on ne pourra pas faire de détour. On devra aller de la famille A à la famille B. _C'est une entrave à notre liberté de mouvement"_estime les salariées. Après la manifestation de ce jeudi, les salariés espèrent pourvoir rediscuter avec leur direction, de ces conditions d'utilisation des nouvelles voitures de service.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess