Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mobilisation générale en Vaucluse pour des moyens à l’hôpital et dans l'éducation

lundi 8 octobre 2018 à 17:17 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Plusieurs syndicats appellent à la mobilisation générale le 9 octobre. En Vaucluse, la CGT Santé demandent davantage de moyens pour un service public de santé de qualité. Dans l'Éducation nationale, les enseignants dénoncent les 2.600 suppressions de poste annoncées par le ministre.

Les syndicats de l'hôpital de Montfavet rejoignent la mobilisation générale à Avignon
Les syndicats de l'hôpital de Montfavet rejoignent la mobilisation générale à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Le personnel de l'hôpital spécialisé de Montfavet à Avignon s'associe à la mobilisation générale mardi 9 octobre. Plusieurs syndicats (CGT, FO, SUD) et plusieurs organisations de gauche s'associent pour dénoncer la politique anti-sociale du gouvernement. Tous les secteurs sont concernés par l’appel à mobilisation : services publics, éducation, énergie, santé. Les manifestants dénoncent les réformes de l’assurance-chômage, de Parcoursup, de la SNCF. Les syndicats demandent également davantage de moyens, des augmentations de salaires et des minimas sociaux.

Manque de moyens et grande souffrance à l'hôpital

A l'hôpital de Montfavet, la CGT Santé dénonce le manque de moyens.  Karine Magne, la secrétaire de la CGT Santé à l’hôpital de Montfavet     s'interroge : "À quel moment l'accueil et l'offre de soin s'améliorent dans le service hospitalier ? Le personnel est soumis à des injonctions paradoxales: on leur demande davantage sans avoir les moyens. On manque de tout : de personnel et de de matériel. Le personnel a besoin de sens dans son travail et là, le personnel a perdu le sens.  Le personnel est en dépression, en grande souffrance ou en burn-out. On attend un changement de politique avec des moyens pour faire fonctionner le service public."

Réforme du lycée et ministre "cost killer" contestés

Sylvain Barthet le secrétaire de la FSU de Vaucluse s'indigne des 2.600 suppression de postes envisagés à la rentrée prochaine dans l'Éducation nationale : "Le ministre révèle ce qu'il est : un cost killer. Il est là pour réduire les coûts et la dépense publique, y compris dans l’Éducation nationale. Le principal outil sera la réforme des lycées : on surcharge un maximum les classes et en globalisant les moyens on va les rogner petit à petit."

Les retraités prévoient une nouvelle journée de mobilisation le 18 octobre, les syndicats de l'Éducation nationale se mobiliseront le 12 novembre.