Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mobilisation pour l'hôpital : Sud Santé déplore des "démissions en cascade" de soignants "dégoûtés" en Gironde

-
Par , France Bleu Gironde

Après les personnels du CHU de Bordeaux, mardi, les soignants de l'hôpital Robert-Boulin de Libourne sont appelés à se rassembler ce jeudi pour réclamer des moyens et des augmentations de salaire. "C'est maintenant qu'il faut mettre la pression" dit Mickaël Casimir, de Sud Santé-Sociaux en Gironde.

Les soignants sont appelés à se mobiliser ce jeudi devant l'hôpital Robert-Boulin de Libourne
Les soignants sont appelés à se mobiliser ce jeudi devant l'hôpital Robert-Boulin de Libourne © Radio France - Olivia Chandioux

La mobilisation des soignants pour l'hôpital public reprend, en marge du lancement du "Ségur de la santé". Ce mardi, environ 300 soignants se sont mobilisés devant le CHU Pellegrin à Bordeaux pour réclamer des moyens et une revalorisation des salaires. Ils seront imités ce jeudi par les personnels de l'hôpital Robert-Boulin de Libourne, à l'appel de Sud Santé-Sociaux. "C'est maintenant qu'il faut mettre la pression", commente Mickaël Casimir, co-secrétaire départemental du syndicat, invité de France Bleu Gironde ce mercredi matin.

Au cœur des revendications des soignants : la revalorisation des salaires. "Il faut des salaires corrects pour conserver les collègues dans l'hôpital public, explique Mickaël Casimir, parce qu'il y a une concurrence assez forte entre le public et le privé. Ce sont des hausses de salaire sans contrepartie qu'il faut !"

Des personnels épuisés

Les soignants réclament aussi des moyens pour l'hôpital public. "Les collègues ne veulent pas travailler plus, ils veulent travailler mieux. Les conditions de travail dans les services sont déplorables", commente le représentant Sud Santé : manque de lits dans les services de l'hôpital de Libourne, rappel des personnels sur leurs jours de repos. 

"Toutes ces conditions de travail dégoûtent les collègues" déplore Mickaël Casimir. Des personnels qui, de plus en plus, se mettent en disponibilité de la fonction publique "pour aller professer ailleurs". Pire, "on a vu apparaître un phénomène : des démissions en cascade".

Mickaël Casimir, co-secrétaire départemental de Sud Santé-Sociaux en Gironde, invité de France Bleu Gironde

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu