Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Mobilisation stable contre la réforme des retraites dans la Vienne

-
Par , France Bleu Poitou

Dixième journée intersyndicale et interprofessionnelle de mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi. Dans la Vienne la mobilisation reste stable sur deux semaines avec un millier de manifestants à Poitiers et 400 à Châtellerault.

400 personnes ont défilé dans les rues de Châtellerault
400 personnes ont défilé dans les rues de Châtellerault © Radio France - Stéphane Maggiolini

C'est dans une semaine particulière, marquée par la prise de fonction d'Olivier Véran au ministère de la Santé et par le début de l'examen du projet de réforme par les députés au sein de l'assemblée nationale, que s'est déroulée ce jeudi la dixième journée intersyndicale et interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Mobilisation stable dans la Vienne avec un millier de de manifestants à Poitiers et 400 à Châtellerault, dont une dizaine de gilets jaunes. 

Les journées se suivent et les slogans se ressemblent

"Cette réforme, la, la, la, la, on n'en veut pas", ce chant désormais habituel a résonné dans les rues poitevines ce jeudi avec comme objectif inchangé : l'obtention du retrait du projet du Gouvernement. "On est encore là donc ça veut dire qu'on n'est pas d'accord. Ils ne nous écoutent pas tout simplement mais il faut continuer à se battre pour pouvoir renverser cette façon de mener les lois un peu dictatorial, c'est comme ça qu'on le ressent", explique Gilles, technicien et syndiqué CGT. 

Savoir se renouveler

Le problème est que rien ne bouge depuis le 5 décembre et ça, les manifestants en ont bien conscience. "Les manifestations ne sont là que pour montrer qu'on rassemble encore des gens. Après nous menons aussi d'autres actions, nous avons coupé l’électricité à Poitiers par exemple. La mobilisation restera, sous différentes formes, nous avons assez d’imagination pour ça", prévient Julien Delhoume, secrétaire de la CGT Châtellerault Nord Vienne. 

Pendant ce temps le projet de réforme poursuit sa route, actuellement en discussion à l'Assemblée Nationale. Pas de quoi dissuader les manifestants qui ne redoutent qu'une chose : un passage en force du gouvernement avec le 49-3.

Retour en images sur les manifestations de Poitiers et Châtellerault

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu