Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La ruralité : un enjeu électoral 2017

Mobilisation à Yvré-l'Evêque contre la fermeture de La Poste

-
Par , France Bleu Maine
Yvré-l'Évêque, France

La probable disparition du bureau de poste provoque l'émotion d'une partie des Yvréens. Une pétition circule et récemment, une mystérieuse banderole a même été accrochée devant la mairie...

 Le bureau de poste d'Yvré-l'Evêque (72) vit sans doute ses dernières heures
Le bureau de poste d'Yvré-l'Evêque (72) vit sans doute ses dernières heures © Radio France - Thomas Séchier

Il y aura bientôt un bureau de poste en moins en Sarthe. Celui d'Yvré-l'Evêque, tout près du Mans (un peu plus de 4 000 habitants), risque de fermer "avant l'été", reconnaît la maire (DVD) de la commune, Dominique Aubin. Visée par une mystérieuse banderole affichée quelques heures durant le week-end puis décrochée.

La banderole a été affichée pendant plusieurs heures, en plein coeur de la commune
La banderole a été affichée pendant plusieurs heures, en plein coeur de la commune - Capture d'écran Facebook

"Je suis passé devant dimanche matin en vélo, je n'ai rien vu. Pas plus le soir", affirme l'élue. Qui ne se fait guère d'illusions : "c'est sans doute à cause de la fermeture de la Poste".

Un simple relais à la place du bureau

C'est en effet le sujet qui fâche dans la commune. La direction de La Poste a annoncé à Mme Aubin qu'elle envisageait de réduire les horaires d'ouverture du bureau yvréen. De 33h à 15h par semaine, en raison d'une baisse de fréquentation.

"Pas envisageable et inutile" pour la maire qui préfère demander sa fermeture totale, pour installer à la place un point relais dans un commerce (RPC). "Tous les services postaux seront maintenus chez un commerçant, et quelques services de la banque postale". Une sorte de moindre mal.

"Il y aura un impact, mais on essaie de garder en partie ce service public" (Dominique Aubin, maire d'Yvré-l'Evêque)

"La maire ne s'est pas battue" selon un opposant

Son de cloche différent d'une bonne partie des habitants. Certains se sont même réunis dans un collectif, à l'initiative de Raymond Garnier, 70 ans et figure de gauche bien connue dans la commune. Est-il à l'origine de la banderole ? "Franchement non", jure-t-il dans un sourire, "mais je l'avoue, ça m'a fait sourire".

"La poste est un lien social pour la population" (Raymond Garnier, opposant à la fermeture)

Il en est persuadé, le bureau de Poste n'est pas moins fréquenté qu'un autre. "J'y vais régulièrement le samedi matin, j'y croise toujours du monde."

Mme le maire aurait du se montrer plus ferme face à la direction de La Poste. Elle aurait du dire : "on refuse la fermeture". Et là, elle aurait eu 90% de la population derrière elle. Malheureusement, elle n'a pas choisi cette voie là.

Dominique Aubin le reconnait. "Certains auraient organisé des manifestations et fait de la "comm' ". Ce n'est pas mon cas. Je regrette évidemment cette diminution de service public et je comprends aussi le combat des opposants. Nous avons essayé de trouver la meilleure solution possible".

Un tract imprimé par les opposants à la fermeture
Un tract imprimé par les opposants à la fermeture © Radio France - Thomas Séchier

Les négociations entre la mairie et la Poste sont en cours. Elle devraient aboutir "avant le 1er juillet", précise Dominique Aubin.

Les habitants devront alors se rendre au bureau de tabac ou à la supérette 8 à 8 (le choix n'est pas encore déterminé), distants de quelques mètres du bureau de Poste, pour envoyer leur courrier, retirer leurs colis ou effectuer un changement d'adresse. En revanche, il ne sera plus possible d'acheter des timbres rares, et tous les services bancaires disparaîtront, à l'exception du retrait d'argent (limité à 150 € par semaine).

"Nous n'aurons pas la même confidentialité dans un relais commerce", redoute une habitante

D'ici là, les opposants à la fermeture appellent tous les Yvréens à se rassembler le samedi 4 mars, à 11 h, sur la place de la mairie. Symboliquement, ils iront ensuite symboliquement acheter un timbre au bureau de poste. La pétition mise en ligne sur Internet a déjà réuni plus de 1 700 signatures en un mois.

Quand à la banderole, Dominique Aubin en restera là. "Sauf si on en vient à m'attaquer physiquement, mais j'en doute" (sourires).

-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess