Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Moins d'entreprises en difficulté en Indre-et-Loire en 2019 qu'en 2018

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Le bilan annuel de l'activité du tribunal de commerce de Tours met en lumière plusieurs données encourageantes : le nombre d'entreprises placées en procédure de sauvegarde, en redressement ou en liquidation a par exemple reculé de plus de 18% par rapport à 2018.

Les petites entreprises du secteur du bâtiment sont celles qui ont connu le plus de défaillances, en 2019, en Indre-et-Loire
Les petites entreprises du secteur du bâtiment sont celles qui ont connu le plus de défaillances, en 2019, en Indre-et-Loire © Maxppp - Sebastien JARRY/Maxppp

Il y a eu 336 entreprises placées en redressement, liquidation ou procédure de sauvegarde, l'an dernier, au tribunal de commerce de Tours.  C'est 18,25% de moins que l'année d'avant, alors qu'au niveau national, la baisse n'est que de 4%. Presque toujours, il s'agissait de petites structures de moins de cinq salariés :  Des entreprises du BTP dans 18% des cas...et vu la demande de main-d'oeuvre dans les différents métiers du bâtiment, le personnel a sans doute retrouvé immédiatement du travail. 

Plusieurs pharmacies d'Indre-et-Loire ont déposé le bilan, l'an dernier

Parmi les autres secteurs les plus concernés par les dépôts de bilan : La restauration et le commerce de détail, avec une nouveauté : la fermeture de pharmacies. Leur marge a baissé, à cause des médicaments génériques et elles souffrent de la concurrence des grandes surfaces qui vendent de la parapharmacie. Sinon, comme les années précédentes, beaucoup de boulangeries, de boucheries ou d'épiceries ont fermé, principalement en zones rurales. Il faut aussi souligner que le tribunal n'a constaté aucun effet "gilet jaune" sur la santé des entreprises. 

L'Indre-et-Loire est un territoire économique attractif et dynamique

Globalement, l'Indre-et-Loire reste un territoire très dynamique et attractif pour les entreprises, puisque si on fait la différence entre les créations et les disparitions d'entreprises, on constate qu'il y a plus de 1 800 boutiques ou sociétés commerciales supplémentaires, par rapport à 2018

Il faut aussi souligner que près de 200 chefs d'entreprises sont venus voir le tribunal de commerce "en prévention", c'est-à-dire avant d'y être obligés. Plus un dirigeant vient tôt et plus l'entreprise a de chances d'éviter le dépôt de bilan.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu