Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-de-Marsan : la CGT à la rencontre des Landais

-
Par , France Bleu Gascogne

La CGT Landes est venue à la rencontre des Montois sur la place de la mairie de Mont de Marsan. Objectif : exposer leurs revendications, débattre sur la situation économique et sociale du pays et rompre avec une image parfois négative.

La CGT Landes a dressé des chapiteaux ce matin sur la place de la mairie de Mont de Marsan.
La CGT Landes a dressé des chapiteaux ce matin sur la place de la mairie de Mont de Marsan. © Radio France - Rémy Doutre

À l'approche des vacances d'été, la CGT est loin d'être en congés. Ce mardi matin 22 juin, devant la mairie de Mont-de-Marsan (Landes), près de trente militants de la Confédération Générale du Travail Landes ont imaginé une "Plage des revendications". Pas de sable ni d'embruns, le syndicat a simplement décidé de jouer sur la thématique et le vocabulaire du bord de mer pour organiser des rencontres et des discussions avec les passants, dans un "bain revendicatif" où chacun était invité à "mettre son grain de sable" dans le débat économique et social, selon un communiqué de la CGT.

Certaines des revendications que la CGT Landes a recueilli ont été affichées sur le "mur de la colère".
Certaines des revendications que la CGT Landes a recueilli ont été affichées sur le "mur de la colère". © Radio France - Rémy Doutre

L'objectif était multiple : nouer le dialogue, exposer les principales revendications sur "le mur de la colère" mais aussi essayer de rompre avec une image de manifestant perpétuellement en colère, comme l'explique André-Marc Solureau, secrétaire départemental à la CGT Landes : "On ne veut pas avoir l'image de gens qui défilent dans la rue parce qu'ils sont contre quelque chose, au contraire, nous voulons être force de proposition dans nos revendications."

Cette initiative est appelée à être renouvelée pendant tout l'été, dans les différentes villes du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess