Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Montauban : des postiers en grève depuis une semaine

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis une semaine, la grève d'une soixantaine de postiers perturbe la bonne distribution du courrier à Montauban et dans les villes voisines. Ils se battent contre la réorganisation du travail voulue par la direction départementale.

Illustration
Illustration © Radio France - Bénédicte Dupont

Montauban, France

Depuis une semaine les postiers de Montauban sont en grève. Les villes autour de la capitale du Tarn-et-Garonne comme Caussade, Grisolles ou Montech sont aussi concernées. La Poste et les syndicats SUD PTT, FO, CGT et CFDT ne sont pas d'accord sur la réorganisation du travail.

7 jours de grève d'affilée

90.000 plis, dont 4.900 colis et 4.200 lettres recommandées sont en attente d'être distribués d'après les chiffres de l'intersyndicale. Depuis mercredi 22 mai, les grévistes rencontrent chaque jour la direction de La Poste, mais peinent à trouver des solutions. 

Avec cette réorganisation du travail, les syndicats départementaux dénoncent la fin du métier de postier. Laurent occupe ce poste depuis 20 ans. "Une brigade préparerait le courrier, et une autre dédiée à la distribution. Donc le facteur devrait maintenant faire une première distribution le matin. Puis une autre l'après-midi après une pause méridienne de 45 minutes. Sans être certain de pouvoir finir chaque tournée."

Il faut savoir s'adapter face aux nouvelles modes de vie et de consommation répond la direction. Aujourd'hui pour garantir les emplois, je dois mettre en place des organisations aux besoins de nos clients, affirme Rachel Simonet, en charge de 12 sites de distribution de courrier dans le Tarn-et-Garonne. Comme de nouveaux services, tels le portage de course, le pressing, la collecte de pli en boite aux lettres chez les particuliers. Aujourd'hui nos clients veulent du sur-mesure. Donc plus forcément le matin, mais aussi l'après-midi et à des horaires décalés."

La grève reprendra vendredi, après le jeudi de l'Ascension, avec un nouvel entretien entre les syndicats et la direction. 

Choix de la station

France Bleu