Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montélimar cherche des artisans et des commerçants pour trois boutiques éphémères en centre-ville

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La ville de Montélimar, dans la Drôme, vient de lancer un appel à candidatures pour l'occupation de trois boutiques éphémères, dont l'ouverture est prévue le 15 juin prochain. C'est l'une des mesures dans l'arsenal de la nouvelle municipalité pour lutter la vacance commerciale en centre-ville.

Une boutique vide en centre-ville de Montélimar.
Une boutique vide en centre-ville de Montélimar. - DR

Que vous soyez artisan ou commerçant, si vous avez envie de proposer vos produits, le temps d'un été, dans le centre-ville de Montélimar, n'attendez plus : la ville vient de lancer un appel à candidatures pour l'occupation de trois boutiques éphémères. Celles-ci seront ouvertes dans la rue Pierre-Julien du 15 juin au 30 septembre prochains.

120 locaux sont actuellement inoccupés en centre-ville

Pour attirer les futurs occupants, la ville a décidé de loyers incitatifs : "entre 300 et 400 euros par mois, ou même 250 pour l'un d'eux, sans caution, indique Éric Phélippeau, adjoint à l'économie et au commerce. Une commission de sélection aura lieu le 28 mai, avec une décision dans la foulée."

Il y a deux ans, Montélimar s'était distinguée par un triste chiffre : près de 18% de ses boutiques de centre-ville étaient vides. Deux ans après,  120 locaux restent inoccupés, d'après la mairie actuelle. Éric Phélippeau veut pourtant croire dans la revitalisation du centre-ville : "depuis le début de notre mandat, des investisseurs sont revenus. On a assisté à des ouvertures malgré le contexte du Covid, et on a des commerçants qui y croient et ont refait leurs devantures." Et l'élu ajoute : "on ne parle pas d'une seule mesure, mais d'un mix complet. On le fait à grande échelle, avec beaucoup d'énergie, on a aussi mis en place une convention avec les bailleurs d'autres locaux. On pense qu'il y aura des effet notables." Rendez-vous est pris au mois de juin pour vérifier l'efficacité de ces boutiques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess