Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Montélimar : plus d'un million d'euros à payer pour la zone commerciale abandonnée ?

Les élus de la communauté d'agglomération de Montélimar (Drôme) doivent voter ce lundi soir le dédommagement qui sera versé à la SODEC qui a réalisé les études de "l'Envol", projet de zone commerciale contesté et finalement abandonné. Le montant du chèque crée la polémique.

Le projet de zone commerciale au Nord de Montélimar finalement abandonné
Le projet de zone commerciale au Nord de Montélimar finalement abandonné - Schéma SODEC - DR

Montélimar, France

Les élus de Montélimar Agglo sont priés de signer un chèque d'un million 100 000 euros ce lundi soir lors du conseil communautaire. Un chèque pour dédommager la SODEC, la société d'aménagement qui devait construire la zone commerciale nord, "l'Envol". C'était un des grands projet du président de l'agglo et maire de Montélimar, Franck Reynier. 

Projet finalement abandonné

Les oppositions à ce projet se sont multipliées, les plus fortes venant des commerçants du centre-ville de Montélimar. Franck Reynier a donc décidé de faire machine arrière. Toutefois, un aménageur a déjà travaillé : la SODEC devait imaginer et construire "l'Envol". D'où le protocole d'accord qui sera présenté ce soir entre la communauté d'agglo de Montélimar et la SODEC. La collectivité verse un million 100.000 euros  à la SODEC pour la dédommager des frais engagés. 

La députée de Montélimar monte au créneau

La somme fait grincer les dents de certains élus. La députée de Montélimar Alice Thourot (par ailleurs candidate l'année aux municipales) a écrit aux conseillers communautaires. Selon elle, il suffit d'attendre la fin de la concession en 2021 pour ne plus rien devoir à la SODEC. Elle pointe aussi l'absence de factures justificatives et se demande d'où sort cette somme. Le conseil communautaire promet d'être agité autour de cette question...

Choix de la station

France Bleu