Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Morbihan : une cagnotte en ligne pour aider un couple de maraîchers touché par la tempête Dennis

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Une cagnotte en ligne a été lancée pour aider un couple de maraîchers bio à Priziac dans le Morbihan, près du Faouët. Dimanche dernier, la tempête Dennis a endommagé leurs trois serres en tunnel bâché. Coût total des dégâts : 20 000 euros, que l'assurance ne prend pas en charge.

Les serres du couple de maraîchers, Aurélie et Emmanuel Brionne, ont été endommagées par la tempête Dennis dimanche 16 février.
Les serres du couple de maraîchers, Aurélie et Emmanuel Brionne, ont été endommagées par la tempête Dennis dimanche 16 février.

Aurélie Brionne a eu très peur dimanche dernier en plein pendant la tempête Dennis quand elle a vu une des serres de son exploitation s'envoler à Priziac, dans le Morbihan. "J'ai vu la serre se lever à la verticale, je l'ai vue retomber. Après, il y a eu un autre gros coup de vent, elle fait des tonneaux et elle est retombée sur deux autres serres de 40 mètres", raconte la maraîchère bio, de la Ferme de Noteric. Il s'agit de serres en tunnel bâché qui protègent 1800 mètres carrés des légumes de saison : des épinards, des oignons blancs et des navets. Aurélie Brionne et son mari ont donc lancé une cagnotte en ligne pour les aider à financer d'autres serres.

Pas d'assurance pour ce type de serres

Les arceaux des serres sont cassés et ne peuvent pas être réparés. Le couple de maraîchers estime le coût total des dégâts à 20 000 euros. Aucune aide de la part d'une assurance ne pourra leur être versée car ce type de serres en tunnel bâché ne peut pas être assuré selon elle.  "Il y a des assurances pour des serres d'un certain modèle : rigide, verrière ou en plexi, mais pour les serres avec bâche, ils n'assurent pas ou alors il faut sceller nos bâches et on ne peut pas sceller nos bâches", explique Aurélie Brionne. Selon elle, il n'est pas possible de bétonner le pied des bâches car "il faut que les serres soient déplaçables" pour respecter des rotations en agriculture biologique.

Il y a trois ans déjà, les serres de leur exploitation avait été endommagées par une tempête. Aurélie et Emmanuel Brionne avaient alors utilisé une grande partie de leur trésorerie pour racheter de nouvelles serres. Le couple commençait tout juste à redresser la barre donc ces nouveaux dégâts est un coup dur. Ils ont lancé un appel à la générosité pour pouvoir racheter de nouvelles serres. 

Un tunnel de 40 mètres, le moyen de gamme, c'est entre 6000 et 7000 euros, non-monté, à monter soi-même.            
Aurélie Brionne, maraîchère à Priziac dans le Morbihan

Les arceaux des serres ont été endommagés par la tempête Dennis dimanche 15 février. - Aucun(e)
Les arceaux des serres ont été endommagés par la tempête Dennis dimanche 15 février.

Aurélie Brionne est plutôt optimiste. Elle et son mari ont reçu une aide financière de la part des gilets jaunes du Faouët, mouvement au sein duquel le couple est impliqué. Ils ne souhaitent pas révéler le montant mais cela leur a d'ores et déjà permis de commander de nouvelles serres. L'argent récolté servira ainsi à rembourser l'argent prêté par les gilets jaunes.

Les maraîchers espèrent trouver une solution avant le printemps, période où ils plantent des tomates. La production de tomates représente la moitié de leur chiffre d'affaire annuel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu