Économie – Social

Mory Ducros : la reprise par Arcole validée

France Bleu Loire Océan vendredi 7 février 2014 à 8:29

Le site de Mory Ducros à Canéjan
Le site de Mory Ducros à Canéjan © France Bleu Gironde - Annelaure Labalette

Après des semaines de tensions, le tribunal de commerce de Pontoise a finalement validé le plan de reprise du transporteur Mory Ducros par son principal actionnaire, Arcole Industries. L'entreprise reprendra 2.210 des 5.000 salariés.

"Le tribunal a arrêté le plan de cession de Mory Ducros " : la décision du tribunal de Pontoise, jeudi soir, a mis fin à plusieurs semaines de tension sociale entre la direction, les potentiels repreneurs et les syndicats. Le tribunal a validé la reprise du transporteurpar son principal actionnaire, Arcole Industries .

La veille, le ton était monté entre Arcole et la CDFT, qui refusait de signer l'accord de reprise, au risque de faire échouer l'offre. Le syndicat, qui dénonçait "une provocation de trop ", a finalement accepté la signature, directement dans la salle d'audience.

Que prévoit le plan de reprise d'Arcole ?

L'entreprise, qui était jusqu'alors principal actionnaire de Mory Ducros, va investir 17,5 millions d'euros dans l'entreprise. L'Etat, de son côté, a accordé un prêt de même montant. Objectif : maintenir 2.210 des 5.000 salariés , et 50 agences du transporteur sur 85.

> LIRE AUSSI : en Drôme-Ardèche, 37 emplois sont toujours menacés

Pour les salariés licenciés, Arcole Industries a proposé une somme de 30 millions d'euros , correspondant à des indemnités supplémentaires par rapport à ce que la loi impose. En outre, les 2.850 salariés qui vont perdre leur emploi bénéficieront d'un contrat de sécurisation professionnelle , a assuré le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

La faillite de Mory Ducros est la plus grave en France depuis celle de Moulinex, en 2001. La nouvelle société est d'ores et déjà en cours de construction , selon le président du tribunal de Pontoise, Gérard Maury.

Partager sur :