Économie – Social

Mory Ducros : réactions après le maintien de l'offre d'Arcole Industries

Par Géraldine Marcon, France Bleu Limousin, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Touraine mardi 4 février 2014 à 17:46

Contrairement au site de la Riche, celui de St Pierre des Corps doit fermer
Contrairement au site de la Riche, celui de St Pierre des Corps doit fermer © Radio France - Anthony Raimbault

Lors de l'audience au tribunal de commerce de Pontoise ce mardi, la CFDT a finalement accepté au dernier moment de signer l'accord négocié avec Arcole Industries dans le cadre de la reprise du transporteur Mory Ducros. Cet accord prévoit le maintien de 50 des 85 agences du groupe et de 2.210 emplois sur 5.000. Le tribunal se prononcera le jeudi 6 février.

Soulagement pour les salariés de Mory Ducros, la CFDT a finalement signé l’accord négocié avec Arcole Industries . Le groupe a du coup  décidé de maintenir son offre de reprise du transporteur, cette signature d'une majorité des syndicats était une condition sine qua non pour Arcole. Le tribunal de commerce de Pontoise a donc examiné ce mardi le plan de restructuration de Mory Ducros et statuera jeudi sur ce dossier. 

"Dans deux mois tout le monde sera chez soi"

En Touraine , le site de Saint-Pierre-des-Corps qui compte 66 salariés doit fermer ses portes, seuls cinq salariés seraient reclassés dans l’entreprise. Le site de la Riche compte de son côté 35 salariés et restera en activité. 

Mory Ducros - Bob CFDT

Dans la région Limousin le site de Brive va cesser son activité, il compte 26 salariés qui seront licenciés. A Limoges, l’entreprise doit continuer son activité mais une dizaine de postes doivent être supprimés (sur 28 actuellement).

Mory Ducros, réactions en Limousin

En Auvergne , la fermeture du site de Varennes-sur-Allier (11 salariés) est actée, celui de Clermont-Ferrand doit lui continuer son activité mais 16 postes sont menacés sur les 42 existants.

 

Partager sur :