Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Moselle-Est : les citoyens se mobilisent contre la gestion des déchets

vendredi 25 novembre 2016 à 13:54 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Des collectifs et associations d'habitants de l'Est de la Moselle appellent à manifester, samedi 26 novembre, à Forbach. Ils dénoncent la gestion du traitement des déchets et l'explosion des taxes. Le syndicat qui en a la charge se défend sur France Bleu Lorraine.

La manifestation du 22 octobre avait rassemblé 1500 personnes à Boulay-Moselle
La manifestation du 22 octobre avait rassemblé 1500 personnes à Boulay-Moselle © Radio France - Armel Balogog

Moselle, France

Trop c'est trop ! Samedi 26 novembre à Forbach, à l'initiative de l'association de défense de la qualité de vie en Pays de Bitche, 7 collectifs et associations d'habitants de l'Est de la Moselle se réunissent pour exprimer une fois de plus leur ras-le-bol vis à vis du Sydeme (syndicat des déchets ménagers de Moselle-Est).

Le Sydeme regroupe 14 intercommunalités (385 000 habitants environ). Il est accusé par ses détracteurs d'avoir laissé creuser son déficit, d'avoir fait le choix coûteux et inefficace de la méthanisation, de ne pas être transparent sur ses comptes, et d'être surtout la cause de l'explosion des taxes et des redevances payées par les contribuables pour leurs ordures ménagères. Le 22 octobre, 1500 personnes avaient manifesté dans les rues de Boulay-Moselle contre la hausse de la "taxe ordures".

Nous demandons que cesse la gabegie du Sydeme qui entraîne dans sa chute toutes les communautés de communes - Serge Franz, porte-parole du collectif Action et Défense du Pays Boulageois.

Serge Franz, porte parole du collectif Action et défense du Pays boulageois

Les collectifs et associations réclament donc des comptes. Et espèrent mobiliser un maximum de citoyens dans les rues de Forbach pour tenter de faire bouger responsables et élus.

Le Sydeme demande aux communautés de communes de payer cette dette qui a été formée par des erreurs de gestion. Et la note est donnée au final aux contribuables. C'est inacceptable - Tristan Atmania, porte parole du collectif de Saint Avold.

Tristan Atmania, porte parole du collectif récemment créé à St Avold

Le Sydeme se défend par la voix de son président, Serge Starck. Il assure tout faire pour réduire les coûts de traitement des déchets et assure que la dette aura disparu l'an prochain.

Il ne faut pas opposer le Sydeme aux collectivités. Le Sydeme, se sont les collectivités - Serge Starck, président du Sydeme.

Serge Starck, président du Sydeme, invité de France Bleu Lorraine

Les manifestants ont rendez-vous à 14h, samedi, devant la mairie de Forbach.