Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

Moselle : une usine de laine de roche s'installe à Illange, 120 emplois directs annoncés

mercredi 30 mai 2018 à 6:07 Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

120 emplois directs et 300 induits, c'est la promesse du groupe allemand Knauf Insulation. Il a annoncé, ce mardi, l'implantation d'une entreprise de fabrication de laine de roches, un matériau isolant, à Illange. Un projet à 110 millions d'euros qui doit faire oublier le fiasco Terra Lorraine.

Vue 3D de la future usine Knauf d'Illange.
Vue 3D de la future usine Knauf d'Illange. - DR

L'échec de Terra Lorraine ne l'a pas refroidi. C'est avec un grand sourire de satisfaction que le président du Conseil départemental de la Moselle, Patrick Weiten, a levé le voile sur un dossier qui l'occupe depuis 2 ans déjà : l'implantation d'une usine de fabrication de laine de roche à Illange, au sud de Thionville. Propriété du groupe allemand Knauf Insulation, l'un des leaders du secteur, elle devrait employer 120 personnes, et générer plus de 300 emplois indirects.

"Le Département se réjouit de cette implantation, explique ainsi Patrick Weiten. C'est une grande satisfaction, le résultat aussi de notre action." L'occasion, aussi, de définitivement tourner la page du projet initialement prévu à cet endroit : Terra Lorraine.

Petit retour en arrière

En 1997, le département de la Moselle annonce son intention d'acheter 100 hectares de terrain à proximité de l'autoroute A31, à cheval sur les communes d'Illange et Bertrange. L'idée est d'y installer des projets sensés dynamiser l'économie locale, encore meurtrie par l'arrêt progressif de la sidérurgie. Le processus d'achats ne s'achève que 10 ans plus tard. En 2012 enfin, une entreprise annonce son intention d'installer là un gigantesque centre d'affaires, Terra Lorraine, vitrine de plusieurs milliers d'entreprises chinoises. On parle alors de 3.000 emplois générés. Sauf que ce projet ne verra jamais le jour.

"On avait des assurances, c'était un projet auquel on a cru, se défend Patrick Weiten. Je crois que tous les gens qui gagnent au loto jouent. Nous, on a essayé. Ça n'a pas marché." Alors pourquoi croire davantage Knauf ? "Parce qu'ils veulent aller très vite." Même son de cloche pour le directeur général Europe de l'Ouest du groupe allemand, Mark Leverton : "nous avons toujours tenu nos promesses. Nous sommes pressés d'avancer, et ce que nous trouvons ici, en Moselle, c'est un comité d'accueil qui nous permet d'avancer vite."

Question environnementale

Deux sites étaient en concurrence pour accueillir cette usine. Illange, donc, et Sanem, au Luxembourg. Mais le bourgmestre de la commune s'est opposé à l'implantation de l'entreprise, pour des raisons environnementales. En se basant sur des chiffres erronés, explique la direction de Knauf, qui affirme être parfaitement dans les clous de la législation en matière de rejets dans l'air. "Nous sommes là pour jouer la transparence, précise Mark Leverton. Si nous avions eu plus d'opportunités d'expliquer notre projet aux Luxembourgeois, peut-être nous serions-nous installés là-bas."

"Ils sont particulièrement à l'écoute, abonde Armand Schweitzer, le président de l'association illangeoise contre les nuisances industrielles. _J'avais initialement un avis défavorable, mais j'ai pu dire les points qui ne correspondaient pas à mes exigences_, notamment en matière de bruit, et ils en ont tenu compte. Je leur fais totalement confiance."

L'entreprise allemande espère un début des travaux de construction de l'usine au plus vite, pour une mise en production dès l'automne 2019. Tous les détails des postes recherchés sont à retrouver sur le site de Knauf Insulation.